AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Élèves
Messages : 15
RP postés : 5
Expérience sur EP : 7 ans

MessageSujet: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   Dim 19 Jan - 14:04

J'avait toujours adoré la cafétéria. Pas pour la nourriture ( aimer cette nourriture fut une épreuve très difficile lors de mon arrivée à EP-2 ), mais pour cette ambiance chaleureuse qui était présente dans la pièce. Il faut dire que c'était pas facile de trouver une bonne ambiance dans un dôme sous-marin. Je prenais d'habitude mon repas joyeusement, avec où sans mes amis. Alors pourquoi est-ce que j'étais si stressé à l'idée d'y aller? Ah oui, à cause du défi. Ce satané défi. J'avais perdu un pari avec d'autres élèves de la même année que moi, résultat, j'avais reçu un défi ridicule. J'devais déambuler dans la cafét et m'assoir à la table de quelqu'un qu'je connaissais pas, le tout avec un accent espagnol plus qu'exagéré, digne du petit mexicain des films des années 60. Le pire, c'est que les auteurs du défi s'étaient assis juste derrière, s’assurant que je me se débinerais pas. La cafétéria venait de se transformer en antre du dragon. Prenant mon courage à deux mains, je m'approchai du comptoir et me mis à réfléchir. Je prendrais une salade césar, pas la peine de me rendre malade par dessus le marché. Hé, mais comment disait-on "s'il-vous plaît" en espagnol? En italien c'était "Per favore", mais en espagnol... Ah oui... "Por favor". Cliché ultime. Je m'accoudai doucement du comptoir et dit:

Oune saladé caesarrr, porrr favorrr?
J'entendit très distinctement le rire étouffé de ces stupides blagueurs. C'est vrai que ça devait faire rire, un italien avec un accent espagnol aussi pourri. J’eus d'ailleurs droit à une expression ahurie du serveur, qui me connaissait bien. Adieu réputation.

Hé benne, ça vient, cette saaladé qué j'atteind? Jé n'ai pas toute la jourrrnée!
Cette fois ce fut un éclat de rire. Je me promis qu'il le regretteront amèrement... Le moment venu. Je reçus la salade, et me retournai. Deuxième parti du défi. Merde, il n'y a qu'une personne dans la cafétéria, et il est juste à côté du comptoir. J'aurais préféré m'assoir à côté de quelqu'un qui ne m'aurais pas entendu, et qui m'aurais peut-être pas poussé à parler. Ne laissant rien paraître, je tirai une chaise à ses côtés, et me mis à manger, essayant de ne pas prêter attention à son expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecine
Messages : 17
RP postés : 9

MessageSujet: Re: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   Dim 19 Jan - 15:23

Il était 14h quand Giorgio décida enfin d’aller déjeuner, il préférait quand la cafétéria était calme. Son prochain rendez-vous n’était que pour 15h30 il avait largement le temps de manger. Il débarqua dans la cafétéria totalement vide (bonne nouvelle pour lui) avec son si caractéristique air négliger et nonchalant. Il s’avança vers le comptoir pour commander des tagliatelles aux champignons, il adorait ce plat. Mais malheureusement pour lui premier arrivé premier servi il ne restait plus que ces salades avec deux grain de maïs, une pincée de pates et deux kilos de salades verte ! Il n’avait pas trop le choix, il prit une salade niçoise une petite bouteille d’eau et va s’assoir près du comptoir. Il mangeait tranquillement sa salade quand une bande de 3 soldats entre le sourire aux lèvres poussant l’un de leur camarade vers le comptoir. Giorgio observait le jeune homme qui était assez …spécial. Le jeune homme en question hurla :
Oune saladé caesarrr, porrr favorrr?
  Ce hurlement agaça profondément Giorgio qui en plus de manger une malheureuse salade niçoise  devait supporter cet idiot et ses amis qui s’efforçaient de ne pas rire en vain. Même le serveur le regardait d’un air ébahi.
Hé benne, ça vient, cette saaladé qué j'atteind? Jé n'ai pas toute la jourrrnée!
Ses amis éclatèrent de rire, mais Giorgio lui glissa un soupir et replongea le nez dans son plat. Comme par hasard cet imbécile heureux tira une chaise et s’assois à la même table que notre toubib qui lui glissa un regard méprisant et dis :
-C’est quoi ton problème toi ? Même tes potes se fouttent de ta gueule.

______________
"Si je dois répéter deux fois une chose qui n'a besoin d’être dite qu'une seule fois c'est que la personne qui m'écoute est stupide..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 15
RP postés : 5
Expérience sur EP : 7 ans

MessageSujet: Re: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   Dim 19 Jan - 16:39

C’est quoi ton problème toi ? Même tes potes se foutent de ta gueule.
Je déglutis. Ce type avait pas l'air amusé. Mais vraiment pas du tout. Je fus profondément gêné par la situation, moi qui d'habitude était très sérieux je passais pour le grand guignol de service. Intimidé, je jetais un regard à mon interlocuteur. C'était un grand mec assez baraqué, à peine plus petit, sûrement à peine plus âgé. Il était blond, les cheveux bouclés, et ses yeux était d'un bleu éclatant. D'ailleurs c'est surtout ses yeux qui avaient retenu mon attention. Où plutôt son regard. Jamais personne m'avais regardé comme ça. Le même regard que je jetterais à une moisissure particulièrement repoussante. Enfin je crois, en général je ne me trimballes pas un miroir dans ses moments-là. Bref, regard flippant, gêne ultime, et pourtant, je ne pouvais pas perdre la face: j'avais perdu un pari, j'avais relevé le défi, je devais assumer. Les trois autres imbéciles s'assuraient que je ne triche pas, donc je devais garder cet "accent" espagnol. Accent mes couilles, oui.

Mé qué vé disé, vous? Jé né souis pas un guignol stoupide, méssieur. J'ai donné ma parrrolé. Lo siento

Voyant qu'il n'avait pas bien compris, je mis ma main devant la bouche, faisant mine de réfléchir, et, de manière à ce que les trois autres ne m'entendent pas, expliquai tout bas:
Désolé, mon pote, mais j'ai fait un pari, je dois assumer, aussi stupide soit-il. Alors fais moi plaisir et évite de me ridiculiser d’avantage. Scusate  pour tout ça...

Reprenant la parole un peu plus fort, pour que mes trois camarades ne se doutent de rien, je clamai:

C'est dommagé qu'él n'y ait pas de rrratatouille, aujourrrd'hui, j'aimais bienne c'est plat.

J'adressai alors un regard désolé au grand blond. La seule erreur qu'il avait fait pour se retrouver impliqué dans ce problème, c'est d'être venu manger à cette heure si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecine
Messages : 17
RP postés : 9

MessageSujet: Re: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   Lun 20 Jan - 17:36

Le jeune guignol avait l’air intimider par le regard froid et méprisant de Giorgio, qui lui n’avait pas très envie de s’amuser et qui aurait préféré manger seul sans être déranger, et encore moins par un idiot qui parle avec l’accent espagnol le plus cliché possible :
Mé qué vé disé, vous? Jé né souis pas un guignol stoupide, méssieur. J'ai donné ma parrrolé. Lo siento
Cette fois Giorgio lui adressa plutôt un regard intrigué.
Désolé, mon pote, mais j'ai fait un pari, je dois assumer, aussi stupide soit-il. Alors fais moi plaisir et évite de me ridiculiser d’avantage. Scusate  pour tout ça...
Un italien en plus ! Il ne manquait plus que ça ! Il était bien tenté de lui mettre une bonne gifle histoire de lui remettre les idées en place et de faire surgir son orgueil d’italien !  Mais dans le fond Giorgio avait limite pitié pour cette idiot, il se sentait surtout proche de lui, ca faisait bien longtemps qu’il n’avait pas rencontré un enfant du pays. Son regard s’adoucit, son visage se relâche et laisse apparaitre un petit sourire narquois.
C'est dommagé qu'él n'y ait pas de rrratatouille, aujourrrd'hui, j'aimais bienne c'est plat.
-Maldito ! Un italien en plus ! Ca faisait tellement longtemps que je n’avais pas vu un italien ! Bene, bene. Dis-moi, comment tu t’appelle ? Et d’où tu viens ? Dis en moi un peu plus sur toi !
Cela faisait bien longtemps que Giorgio ne s’était pas ainsi intéressé à quelqu’un.

______________
"Si je dois répéter deux fois une chose qui n'a besoin d’être dite qu'une seule fois c'est que la personne qui m'écoute est stupide..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 15
RP postés : 5
Expérience sur EP : 7 ans

MessageSujet: Re: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   Mar 21 Jan - 19:24

Le regard du blond sembla s'illuminer. Il s'exclama:
Maldito ! Un italien en plus ! Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas vu un italien ! Bene, bene. Dis-moi, comment tu t’appelle ? Et d’où tu viens ? Dis en moi un peu plus sur toi !

Oh. Pas cool ça. J'avais pensé qu'il  me laisserait tranquille, et éviterais de me faire parler. Mais non, tout le contraire.  Il faut dire que cela avait l'air d'être le genre de personne qui est trop instinctive, trop directe et irréfléchie. En tout cas, c'est ce qu'il me semblait. Je jetai un coup d’œil aux trois imbéciles qui m'avaient poussé à faire ce défi. Ils étaient en train de parler activement. Ils semblaient trop concentrés pour l'entendre parler si il parlais bas. Bon, profitant de cette opportunité, je rassemblai les informations pour répondre aux question de cet homme blond.
C'était donc un italien lui aussi? C'était cool, mais personnellement, ça ne m'aurait pas intéressé plus que ça. Mais bon, donc je lui soufflai:

Bene... Je m'appelle Dante Castello, da Firenze*, je suis un élève en formation scientifique ici. C'est ma 7 eme année. Voilà. Y a pas grand chose a dire sur moi v'voyez?
Je réfléchis alors très rapidement: Si il continuait à me poser des questions, les autres risquaient de me voir parler normalement, et je perdrait le défi, et je ne pouvais me le permettre car (croyez-le où non) j'ai une fierté, et j'ai donné ma parole de poursuivre le défi, et je continuerais le défi jusqu'au bout... Du moins en apparence. Et je ne pouvais pas refuser de répondre, c'était impoli, et en plus c'était un frère italien...  Je lui posai plutôt des question sur lui. Avant même qu'il puisse répondre, j'enchainai:
Sinon... Parlez moi un peu de vous, mio fratello** . Qui êtes-vous, d'où venez vous, et comment êtes-vous arrivé ici?
Je me foutais royalement du fait qu'il vienne de Naples où de Rome, presque autant que la manière dont il avait débarqué, mais ça lui ferait causer un peu plus longtemps... Donc plus de temps à écouter, moins à parler. Désolé, biondo***, mais bon.






______________________________________________________________________
*De Florence
**Mon frère
***Le blond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Médecine
Messages : 17
RP postés : 9

MessageSujet: Re: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   Jeu 6 Mar - 18:00

Giorgio le sentait bien, son jeune compatriote était gêné de parler avec cet accent limite humiliant. Mais il ne voulait pas pour autant arrêter la discussion avec le florentin il devait donc trouver un moyen discret et judicieux de s’éloigner des 3 imbéciles qui lui avaient donné ce gage ridicule, il commença par répondre à son interlocuteur le temps de trouver un moyen efficace :

-Giorgio…Giorgio Giovanni  fils de gondolier vénitien, psychologue de profession,  il semble qu’on soit arrivé à peut près au même moment sur EP.

Dit-il en lui tendant la main. Il en profite pour lui faire comprendre qu’ils devaient sortir de la cafeteria sans laisser les autres s’en apercevoir histoire que Dante puisse parler normalement. Il prend alors un instant pour réfléchir et change radicalement de ton en se comportant presque inconsciemment comme à son habitude, son regard froid et vide, son air désagréable et désintéressé. Il se contente de se retourner vers son plat tout en pensant à cette rencontre qui malgré le fait qu’elle paraissait anodine l’enchantait vraiment, il n’espérait pas revoir un enfant du pays de sitôt. Quand il eut fini son assiette il se leva sans dire un mot, en espérant que ce gamin comprendrait. Il marmonna alors dans sa barbe :

-Yaré Yaré Daze….les gosses de nos jours tssss

Quand enfin ils se retrouvent seuls éloigné de ces imbéciles heureux, il échangèrent quelques mots sur leur chère patrie et sur leurs histoires personelles avant de se quitter :

-Arrivedercci ! Biondo

Lacha t’il en faisant un clin d’œil à son nouvel ami.

______________
"Si je dois répéter deux fois une chose qui n'a besoin d’être dite qu'une seule fois c'est que la personne qui m'écoute est stupide..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 15
RP postés : 5
Expérience sur EP : 7 ans

MessageSujet: Re: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   Mer 12 Mar - 15:53

Le blond me fit un rapide (trop rapide) résumé de sa vie. Il s’appelait donc Giorgio Giovanni? Intéressent. Il me tendit sa main que je serrai sans trop d’enthousiasme. Il le glissa rapidement quelques mots, me faisant comprendre qu'il désirait poursuivre cette entrevue à l'abri des oreilles de mes "camarades". Que Dio le garde! Son expression se tendit soudain, à ma grande surprise, mais je compris rapidement qu'il était en train de réfléchir. Il se leva sans crier garde, et en s'éloignant, je l'entendis vaguement marmonner quelque chose du genre "Les gosses aujourd'hui" où quelque chose dans le même style. C'était vraiment un bon acteur... à moins bien sûr qu'il ne parle des énergumènes m'accompagnant.
Il se rassit à une table assez loin, et je jetai un coup d’œil aux imbéciles qui m'avaient fourré dans cette situation fortement embarrassante, qui m’adressaient des sourires stupides m'invitant à importuner Giorgio encore plus.
Je me levai, faisant mine de me plier à leurs règles, et clamant un

Oune problime, missiou?
je me dirigeai vers la table qu'avait pris Giorgio Giovanni, avec un sourire stupide que je quittai soudainement dès que je fis dos aux trois blagueurs.
Lui adressant un regard d'intense gratitude, je lui serrai la main une nouvelle fois, et il m'invita à échanger quelques mots sur "Notre chère Italia", pour reprendre ses mots. Quoi qu'il en soit, pendant ce long échange, j'appris à connapitre ce jeune homme presque aussi blond que moi. Une personne très intéressante, vraiment. Et en plus il est italien comme moi, on était fait pour s'entendre!
Quoi qu'il en soit, nous nous quittâmes en bon terme, et après un long moment à parler de nos joies et de nos peines, Giorgio se leva, et m'adressant un clin d’œil, il dit:

Arrivederci ! Biondo.
Et il s'en alla. Je venais de me faire un ami, à ma plus grande joie. Je tournai la tête vers la table où glandaient "mes potes". Enfin où ils étaient censé glander. Visiblement, on était resté longtemps à parler, et ils avaient fini par partir.
Je souris alors. Ils m'avaient dit très clairement qu'ils "ne devaient pas me voir parler autrement qu'avec un accent espagnol pourri de toute la journée". Eh bien, je n'avais plus qu'à m'arranger pour qu'ils ne me voient plus de la journée.
Et je me levai à mon tour pour quitter la cafétéria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oune saladé caesarrr, porrr favorrr? [Giorgio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives fin 2013-