AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Lun 6 Jan - 14:23

Il était parti simplement en quittant la sale dans un salut militaire respectueux pour les blessés. Dans son costard tiré à quatre épingles, il s'était rendu au légendaire bar d'EP-1. Il réserva une table à son nom et s'y installa, commandent une première bouteille de whisky. Ah ! La légendaire bouteille de whisky du ZéroHour ! La boisson des vrais hommes ! Même s'il se fichait des propriétés gustatives du breuvage, il fallait avouer qu'un homme assis confortablement sur un fauteuil VIP en sirotant du whisky tout en surveillant la porte d'entrée, ça faisait déjà baver les minettes ! Chose dont il se fichait comme du goût du whisky d'ailleurs. Il avait prévu de boire avec le capitaine Garrett, voilà tout. Alors il attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Lun 6 Jan - 22:59

Elle en revanche, titubait de sobriété dans la rue, tiens, c'était familier. Par ici le fleuriste chez qui elle avait donné un coup de main quelques années plus tôt, là le coin bizarre où il lui semble, on vendait des vêtements. C'était un peu flou tout ça. Puis au coin de la rue, elle était comme le Monstre dans sa ville, là, ce bar. Un petit sourire teinté d'amertume vient décorer ses jolies lèvres. La brunette a passé quelques heures à tâter du bâton et de la patate humaine, histoire de bousculer son petit corps d'allumette. La mioche passa la tête à l'intérieur. Non, ça n'avait pas changé, toujours la même ambiance, le contraste solidaire entre le haut et le bas. Enfin. Restait à vérifier. Elle grimpa, peut être avait elle oublié depuis longtemps que cet endroit, à la base lui fichait une peur bleue. Quoique qu'on pensait parfois que Primrose était le robot de la base, la petite remise à zéro comme un jouet trop capricieux. Le washing cerveau. Sa pauvre personne approchait la cage aux fauves et pour une fois, elle croisait tête connue. Comme le robot qu'elle était donc, elle se planta devant le "carré VIP", assez délectable comme appellation et prenant garde à ne pas franchir les limites de son magnifique statut d'élève se pencha mécaniquement vers l'avant.

▬ Commandant Ashford ?

Qu'est-ce-que tu fiches là toi. C'est un gradé nan ? J'ai un doute. Ah... si. Commandant. T'es saoule ou bien ? Et elle est où Cavendish ?

Spoiler:
 

______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
avatar
Messages : 30
RP postés : 23
Expérience sur EP : 33 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Lun 6 Jan - 23:18

L'avantage de ressembler à Mecha-Freddy Krueger, c'est que les gens vous laissent passer tranquillement dans la rue. Surtout si vous êtes sapé presque entièrement en uniforme et gaulé comme un lutteur. C'est donc sans soucis que le Capitaine s'était frayé un chemin jusqu'au bar. Les chaussures cirées, le masque rutilant comme un crachat sur une poignée de porte, l'homme entra dans le bar.

L'avantage de ressembler à Mecha-Freddy Krueger, c'est que les gens se souviennent de vous. Kristoff n'eut qu'a faire un simple geste pour que le personnel du bar comprenne ce qu'il fallait servir à l'homme. De l'eau plate. La seule chose qu'il pouvait boire. D'un pas leste, il se dirigea vers le Commandant, s'installant à la table sans prêter attention à la jeune femme penchée devant son supérieur. De sa voix robotique, l'homme salua son supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Lun 6 Jan - 23:37

Tout le monde arrivait en même temps? Pratique. Enfin "tout le monde"... Les gens qui semblaient vouloir lui parler ! Il avait du voir la jeune fille quelques fois mais son matricule ne lui revenait pas. Par déduction, elle venait très probablement d'EP2. Jeune au premier abord mais les traits creusés, elle devait travailler dur mais elle n'avait pas la prestance naturelle des gradés. Elle devait donc être élève depuis quelques années ou fraîche gradée de l'année en cours. Le simple fait qu'elle connaisse son grade était la preuve qu'elle faisait bien parti de l'armée en tout cas. Les capacités d'observation des cavaliers avaient toujours été stupéfiantes et encore plus chez le génie blond. D'un hochement de tête, il lui rendit son salut. Leur salut.

"Capitaine Garrett... Mademoiselle..? Déclinez votre identité je vous pris. Que puis-je faire pour vous ?"

Il rendit également son salut à l'instructeur en attendant que la demoiselle annonce ses intention. Le fessier vissé dans son fauteuil, il n'avait plus qu'à attendre que la situation se débloque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Mar 7 Jan - 0:05

Non. Là t'as foiré. Tu t'étais pas trompée, c'était bien le rubik's cube de leur grandeur et bon sang tu venais de t'adresser à un gradé. Mais qu'est-ce-qui te prenait au juste ? C'est pas comme si t'étais une fille bavarde, non. T'es supposée aller te terrer chez Lisbeth et plus bouger. Je pensais que c'était clair dans la tête.

Elle, soudain, avait quitté son robot. Dommage, y rester l'aurait préservée du traumatisme à venir. Disons que c'était son truc, le masochisme, c'était facile et parfois, c'était plutôt cool. Elle accueillit poliment son salut, le sérieux étant son fort. La perfection du geste, de la tenue étaient choses capitales. A présent elle n'était plus la future chirurgienne maladroite mais la furieuse et déterminée future gradée. Oui. Presque toujours depuis trois ans. Pas aujourd'hui. Pas dans son stupide état.

▬ Primrose Alexander. Section médicale. 6e année d'apprentissage... J'ignore ce que je fiche ici Monsieur.

Si tu pensais pouvoir être une enfant face à une telle créature, je pense que tu te trompais de lieu et de moment. Tu te souvenais du whisky de la dernière fois en voyant la bouteille, d'ailleurs tu te souvenais de la droite envoyée à ta camarade, Emily et de ton ivresse pitoyable. Espérons que ça ne chatouille pas les murs en ce moment. Tu viens de décliner ton identité.

Encore une fois, non. Le personnage qui vient d'apparaître devant toi n'est pas un cousin du mec qui bouffait des humains miniatures sur une pizza par pur sadisme psychique. D'ailleurs, tu le connais, un certain Garrett, comme précise Ashford. Et devine quoi. L'instructeur Garrett est dans la cavalerie. On dirait que t'es condamnée à ces preux chevaliers.

Preux ?

▬ Instructeur Garrett.

Salut.
Tu es certaine qu'il fasse encore jour ? Tant mieux, ça veut dire que t'es encore droite.

______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
avatar
Messages : 30
RP postés : 23
Expérience sur EP : 33 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Mar 7 Jan - 0:35

Instructeur Garrett ? Vraiment ? Surement un des plus grands problèmes d'être Instructeur. Les gens oublient votre grade. Sans sembler prêter attention à la gamine, Garrett lança vers Ashford.

"Vous savez, Commandant. La seule chose qui me ferait presque regretter de terrain, c'est de voir tout ces blanc-becs vous voir comme un simple professeur et oublier qu'ils pourraient vous démembrer sans soucis. Huarh harh harh."

L'homme était parti dans le rire le plus sec que son respirateur l'autorisait. S'il avait encore une bouche, Kristoff sourirait à cet instant. Il ne rigolait pas en parlant de démembrer des gens. Une fois, lors d'une intervention, il avait été forcé de littéralement arracher chaque membre d'un terroriste pour l'empêcher d'activer une bombe. Ah, les bons vieux souvenirs. Mais pour l'instant, il fallait en revenir à la jeune demoiselle.

"Comment pouvez vous ignorer ce que vous faites ici ?"

Il se tourna vers son superieur.

"C'est ça le futur de l'armée ? Des jeunes déja ivres en début de soirée ? Au final, je vais rester bien à l'abri sur EP-1. Huarh harh harh."

Encore ce rire désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Mar 7 Jan - 11:15

La situation était... Bizarre. Une fille venait sans raison, le savait pertinemment et s'était quand même présenté à lui sans aucune intention. Il ne pouvait que reconnaître la véracité des propos de Kristoff : si c'était ça le futur d'EP, il fallait faire changer les choses rapidement ! Il devait cependant prendre la responsabilité de comprendre la situation et de s'assurer qu'elle rentrerait saine et sauve. C'était bien là la responsabilité d'un supérieur et d'un homme même en dehors du travail. Il l'invita d'un geste de la main à s'asseoir avec eux. Il n'avait pas besoin de poser plus de questions, celles de l'instructeur étaient déjà très pertinentes. Il se contenta juste peut être de la mettre à l'aise.

"Voulez-vous boire de l'eau ou grignoter quelque chose ?"

Il ne proposait pas d'alcool, elle avait l'air déjà complètement amorphe. Ou triste, auquel cas elle demanderait ses verres d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Ven 10 Jan - 0:15

Ignorance. Je pense que tu comprends, je pense que n'importe qui comprendrait. Mais bouge-toi ! Il t'arrive quoi... On dirait que t'as vu un fantôme. C'est pourtant pas la fin de ton univers, il t'a juste... pas considérée du tout. Justement. Dis-toi que c'est tout leur mérite. Et qui sait peut être que son masque a un bug et qu'il est de mauvaise humeur ou simplement, c'est une mauvaise humeur de nature. Oui ça doit être ça. Tu sais tu n'es rien de plus qu'un cheveu sur leur soupe et le petit pion à éjecter rapidement. Tu devrais penser, "Nous sommes des soldats après tout. On s'écrase pour notre bien personnel. C'est une façon de se respecter comme une autre". Pourquoi t'es pas en train de penser ?

Prim !

▬ B-Bien sûr, vous êtes le Capitaine Garrett. Je ne pensais pas que vous appeler Instructeur était mauvaise chose à faire. My apologies.

Elle n'a pas baissé la tête devant leur soudaine, cruelle véracité, si elle le fait c'est chercher un peu plus le bout du tunnel, c'est stupide. Primrose tenta d'avaler les paroles des deux à la fois. Ainsi le rire étouffé et mécanique de Garrett se planta doucement dans son crâne pendant que le regard du Commandant s'appuyait un peu plus sur la jeune chirurgienne. Oui je sais. On croirait que je sors tout juste d'une tombe. Voyez-vous, moi-même je suis en territoire inconnu. Si vous parvenez à vous représenter un crabe sur une plage, Prim n'est pas loin de l'aimable crustacé. Disons juste qu'elle est plus gâtée par sa morphologie actuelle. Qui sait, à ce stade, elle pourrait... se métamorphoser... Hum. Cessons les références à Freddy.
Loin de parler de peur. Elle n'est en aucun cas choquée par l'apparence du bonhomme. Il y a des reflets qui admettons-le te font appréhender toutes les visions et elle supporte. Elle supporte très bien pour une toute fraîche entre deux gradés sur une banquette, dans un carré VIP un peu trop fauve.

▬ Non, je vous remercie mon Commandant. Il s'avère que... Je me suis perdue. Pas d'hésitation s'il te plait. Je... Je connais le ZeroHour seulement il... Il y a quelque chose qui cloche hum.

"Quelque chose qui cloche."
Tu nous perdra chère enfant.

______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
avatar
Messages : 30
RP postés : 23
Expérience sur EP : 33 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Ven 10 Jan - 0:56

"Huarh harh harh."

Encore et toujours ce rire. Toujours marrant d'asticoter les petits jeunes. Y'a même des moments où ils se pissent dessus. Hahaha.

Perdue, hein ? Et quelque chose qui cloche ? On dirait bien qu'un mystère s'offrait à nous ! Vite, à la Mystery Machine.

"Hum hum hum."

L'homme laissait échapper une espèce de grésillement électronique. Si les gens présents le connaissaient, ils auraient pu savoir que c'était le son qu'il émettait quand il réfléchissait. Elle s'était assise. Déjà un bon point.

"Perdue. Vous n'êtes pas de EP-1 ?"

L'homme passa sa main dans le peu de cheveux qu'il lui restait. Voila peut être pourquoi il ne l'avait jamais vue. Autant l'homme était un fou de l'air et un malade de la jeep, autant il était tout sauf fan de la mer. Vivre dans un bocal à poisson, très peu pour lui.

"Qu'est-ce qui cloche, mon enfant ? Dites nous tout."

La voix qui parlait maintenant était un peu plus naturelle, moins robotisée. Une façon comme une autre d'essayer de paraitre plus doux. Malgré l'aspect assez repoussant et monstrueux que l'homme affectionnait le Capitaine, il était une personne assez sensible, du moins au bien être de ses collègues. Un soldat à l'esprit léger était un soldat qui pouvait se concentrer sur sa tache.

"Mon Commandant, je pense qu'il est de notre devoir d'aider ce soldat."

Dans un sens, il était assez content de l'arrivée de Prim. Rester à l'eau en regardant les autre se biturer, c'était pas forcément le plus agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Ven 10 Jan - 12:59

Wilhelm écoutait avec attention les dires de la jeune fille. Il continuait de la fixer tranquillement même lorsque l'instructeur lui parlait. Quelque chose n'allait pas chez elle, et ce n'était pas de l'alcool. Ses propos étaient trop cohérents, la façon dont elle s'asseyait était trop formelle. Quelque chose clochait, c'était sûr mais ça venait de cette étudiante. Notant le manque d'attention de son collègue, il se permit de répéter les dires de la demoiselle d'écouter ses réponses.

"Elle s'est présentée comme élève de la section médicale, Capitaine. Et il semble en effet que nous devrions lui apporter notre aide."

Il ferma les yeux quelques secondes avant de les rouvrir avec un air plus concerné, plus perçant. Il attendait désormais qu'elle réponde à LA question qu'ils se posaient tous deux : "qu'est-ce qui clochait ?". Il ne la laisserait assurément pas quitter ce bar sans avoir répondu et ses yeux tentaient de la geler sur place pour qu'elle réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Dim 12 Jan - 0:26

Au départ, outre les mimiques habituelles, elle ne semblait pas présenter de défaillances. Peut être qu'elle s'en était retournée à son robot. Quoique. Ses yeux tombent sur le Capitaine, qu'elle dévisage de ce qu'elle croit être capable de dévisager. Son rire, sans aucun doute teinté de sarcasme disparaît en quelques cliquetis alors que sa voix s'humanise, se focalise sur la jeune fille. Primrose daigne sourire, mais il est sans doute cassé depuis quelques années et ses lèvres tentent de se courber en un ovale peu crédible... Pauvre petite.

▬ C'est que le quartier ne me plaisait plus depuis un certain temps, Monsieur. Je me suis perdue dans la mesure où je ne porte pas le ZeroHour dans mon cœur.

Elle n'aurait jamais pensé discuter de cette façon avec ses supérieurs et bien que la rencontre soit cocasse, elle semble se détendre, enfin presque. Jouant avec ses doigts, calculant quelque chose d'imprécis, comme une petite fille à ses débuts en temps que petite fille. Le souffle court, le regard luisant d'incertitude. Il lui faut un moment pour croiser le regard franc et déterminé du Commandant Ashford, se redressant un peu. Elle cherche ses mots.

▬ Je pense être malade mon Commandant. Je pense avoir perdu la raison. Il y a des fantômes sur cette île. Il y a même le fantôme d'une personne qui est en vie. En mission. Quelque part. Autre part. Mais je vois des fantômes Monsieur.

Il parait que c'est la fin du monde ici.

______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
avatar
Messages : 30
RP postés : 23
Expérience sur EP : 33 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Dim 12 Jan - 1:10

Des fantômes ... De gens vivants. Ouais. Kristoff connaissait le problème. Si le corps des gens peut guérir, l'esprit n'est pas toujours aussi résistant et il arrivait souvent que le mental de certains élèves lâchent quand ils sont confrontés à un peu trop de violence.

Pauvre petite. La vie de soldat n'était pas pour tout le monde. Kristoff regarda le Commandant et lui indiqua discrètement sa main, posée sur la banquette. Dans le langage de signe utilisés par les cavaliers lors des missions requérant de la discrétion, il fit quatre signes : "Hôpital", "Appeler", "Danger" et enfin le symbole qui indique une question.

Il demandait à son supérieur s'il pensait qu'il fallait prévenir les médecins, voir même arrêter eux même la jeune femme. Après tout, on avait déjà entendu parler de soldats devenus fous retourner une arme contre leurs collègues. Mieux vaut prévenir que guérir, et qui sait si elle ne portait pas sur elle une arme ou un couteau caché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Dim 12 Jan - 12:02

Le visage du commandant n'avait pas bougé à l'écoute des dires de la jeune fille mais dans un cadre moins formel, il aurait sûrement froncé les sourcils en entendant de tels propos. Ce n'était pas rare mais c'était toujours triste. Il baissa les yeux pour regarder les quatre symboles de son collègue avant de lui répondre par le symbole "tenez vos positions", à comprendre "attends". Il n'avait pas fini de poser ses questions et souhaiterait comprendre les réelles intentions de la jeune femme. Avouer aussi facilement quelque chose d'aussi grave dans un bar à deux gradés qui n'étaient même pas de sa faction était un entremêlement d'incohérences. Et de toute façon, ils feraient quoi ? Appeler EP-2 ? Elle y retournerait de toute façon ! Il faudrait juste s'assurer qu'elle arriverait à bon port pendant que l'autre préviendrait ses supérieurs de son état et de ses aveux. Il était plus logique pour cela que ce soit Kristoff qui la raccompagne. Le plan prenait forme dans la tête du commandant et il prenait son temps pour ne pas que la jeune fille ne sente le coup venir. Habitude militaire sans doute. Et puis de toute façon, il fallait voir en premier s'il n'y avait pas moyen de faire passer ça en douceur...

"C'est une déclaration assez grave que vous venez de faire là, soldat. Êtes-vous bien sûre de ce que vous avancez ? Affirmez vous que vous ne ressentez cela que sur EP-1 ou est-ce que ça arrive également de temps en temps sur votre île d'affectation ?"

Il était également important de récolter un maximum de données pour pouvoir avancer un maximum d'informations dans son dossier privé. Car oui, le commandant n'était pas inconscient. Ce genre de déclaration pouvait ruiner sa carrière à tout jamais et il n'était pas question que le stricte minimum de personnel ne soit au courant de la situation. Il préviendrait un psychiatre ou un psychologue, pas plus. Pas un mot de tout cela ne sera ébruité au grand public. Et il était heureux de se trouver dans le carré VIP de ce fichu nid à commères...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Dim 12 Jan - 14:36

Oui... Qu'est-ce-qui ne nous atteint pas, nous soldats... Petite ne te méprends pas. Tu n'es pas folle, crois-moi, tu n'as pas non plus tourné Berserk. Est-ce-que tu voudrais que je te dise la vérité ? J'ai comme l'impression que tu préfères cette place. Tu préfères t'enfoncer dans un mensonge. Tu dis vouloir tous les sauver, mais te voilà lâche. Tu n'es qu'une lâche. Il s'avère que c'est mon rôle de t'aider et de te bousculer et de te fracasser s'il faut. Réveille-toi, c'est tout ce qui importe Alexander.

Primrose observe de loin ce qui se trame sur leurs faces et les mains qui dansent, macabres plus bas ne viennent pas la convaincre de quoi que ce soit. Elle ne voit rien et ne verra rien si ce n'est ces fantômes, cette terreur qui l'a prise en otage et qui joue et qui jouit d'elle et qui ne fait que compresser sa cage. Elle sent, les tripes qui ne veulent plus, le corps qui ne peut plus et qu'elle retient, qu'elle implore, qu'elle supplie de tenir. Encore un peu.

▬ Monsieur. Ils sont tous morts et je me sens comme la survivante d'un autre massacre. Il y a peut être encore cette créature dont on parlait avant dans les dortoirs. Ce n'était qu'une rumeur, c'était peut être une folie comme une autre... mais elle n'apportait que la terreur. Ce n'est qu'ici. EP-1 est un peu le théâtre de mon adolescence Commandant.

Peut être que tu vois encore comme une enfant. Peut être que tu n'aurais jamais du faire ce que tu as fait.

▬ En tant que chirurgienne, je pensais que peut être ce serait plus facile d'encaisser. Je pensais que si je travaillais dur, alors personne, plus personne ne mourrait de mes mains. Parce que je suis là pour les protéger.

Jusque présent tu en étais incapable, n'est-ce-pas.

▬ ... Je suis supposée être une roue de secours.

______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Jeu 16 Jan - 14:47

Perte de confiance lié à une situation d'échec remettant en cause son utilité. Classique. Le commandant avait plus ou moins l'habitude de ce genre de problème chez les cavaliers. "Nous étions censés nous assurer que tout se passerait bien, pourquoi sont-ils morts ?" Et il leur répondait que c'étaient à eux de savoir pourquoi. Vous vous attendiez à du réconfort ? Duh ! Les cavaliers doivent anticiper, s'ils échouent alors ils n'ont pas à s'étonner que les autres meurent ! Mais pour les chirurgiens, le problème était tout autre et si elle voulait parler automobile, il aurait pour elle des images pertinentes.

"Si vous êtes une roue, alors ne vous étonnez pas de ne pas pouvoir agir sur autre chose que les crevaisons. Votre travail c'est de permettre aux blessés de s'en sortir, pas d'empêcher les gens d'être blessés. Cessez de vous apitoyer et demandez vous plutôt ce que vous attendiez de votre formation. Vous pouvez demander au capitaine Garrett, nous ne sommes pas des héros. Nous pouvons mourir, nous pouvons être blessés et guérir, c'est un fait et il faut que tout le monde y mette du sien pour que l'on puisse accomplir ce qui doit être fait avec un minimum de pertes humaines et matérielles. Vous êtes certes triste pour les morts mais il n'y a pas que ça. Si vous faites déjà votre maximum alors vous ne devriez pas avoir de regrets. Un mot à ajouter, Capitaine ?"

Aaaaah, les joies de "la diplomatie-dans-ta-gueule"... Vous aussi, prenez une grosse baffe avec Herr Ashford ! Après "si tu te sens coupable c'est que t'es nulle", nous verrons la prochaine fois "prends mon pied au cul, tu verras ça bougera". Mais avant tout, laissons le spécialiste de la balafre ramasser les miettes de l'ego de l'étudiante avant de finir de les piler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 30
RP postés : 23
Expérience sur EP : 33 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Jeu 16 Jan - 16:04

Oula. Brutal. Franchement pas étonnant que la plupart des gens trouvent que le Commandant Ashford soit un trou du cul. Kristoff laissa planer quelques secondes de silence histoire que l'onde de choc passe, puis prit la parole.

"Je tiendrai d'abord à me désolidariser du Commandant. Il n'en est peut être pas un, mais moi, je suis un putain de héros, pur sang. Et jusque ici, je n'ai pas eu de preuve comme quoi je pouvais mourir. Même plutôt l'inverse, si vous voyez ce que je veux dire."

L'homme lança de nouveau son rire, un peu moins mécanique et râpeux cette fois ci.

"Mais comme le dit si ... bien ... le Commandant, l'important est simplement de faire de votre mieux. Si il y a des gens à ne pas aimer à cause des pertes, c'est d'abord les cavaliers, puis les soldats en eux même. Vous n'êtes que la dernière défense et ne pouvez travailler qu'avec ce qu'on vous donne."

L'homme gratta son visage sous son masque.

"La mort d'un camarade n'est jamais simple à supporter, ne vous inquiétez pas. C'est même bien. Avoir du mal à supporter la mort de ses collègues, c'est le signe que vous êtes une personne saine et équilibrée. Profitez en avant de devenir de vieilles têtes de cuir insensibles comme nous."

Bon, il n'était pas le patron pour les discours pour remonter le moral. Mais bon, au moins il essayait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Dim 19 Jan - 0:24

Tu es petit oiseau, c'est la faute à Rousseau.
Je suis tombé par terre, même Dieu ne sait comment.


Mécanique toute propre à eux, si elle n'était pas étouffée par une brutale tristesse, elle ne serait aucunement loin de leur politique sociale. De même qu'elle se contente de dévisager gravement Ashford et d'oublier ses mains qui tremblent. Elle veut oublier que demeurent les stigmates d'une époque révolue. Elle aimerait penser à maintenant, à demain, à faire d'Experimental Project son foyer, son vrai foyer. Pas juste un amas de débris, de petites choses, de personnes et de morts et de pertes.

Elle s'en foutait de tomber, pertinemment. Doucement, elle avale les paroles du Commandant qui se laissent emporter avec une facilité... étrange. C'est supposé être ton coup d'envoi, tu dois te lever, te bouger. Faire quelque chose. Exister oui. Vivre d'abord.

Faire de son mieux.

Primrose dévisagea les deux hommes, doucement, ramenant d'une main ses cheveux derrière ses oreilles. De là, on remarquait ses yeux vairons, teintés d'une neutralité certaine. Elle pensait. Depuis le début, ça lui traînait dans un coin de la tête. Elle adopta un air plus que formel, inspira.

▬ Est-ce-que vous êtes heureux ?

Vous considérez-vous comme heureux. En tant que héros. En tant que soldat. En tant qu'Homme.


______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Mar 21 Jan - 11:08

Un héros raté et une philosophe dépressive, voilà une compagnie fort enviable. Il ne trouvait pas forcément que son collègue avait tort sur tous ses propos, mais de là à se prendre pour un héros, il avait fini par tuer la moitié de son escadron et la moitié de sa personne. Et lui, qui n'était qu'un simple humain, était une élite que la plupart des gens enviaient. Il était beau, intelligent, puissant, réussissait tout ce qu'il entreprenait et maintenait une image de perfection. Et modeste de surcroît. C'est donc le plus naturellement du monde qu'il répondit à la jeune fille.

"Je n'ai aucune raison de ne pas l'être. Ma carrière est une réussite, je suis marié, je suis fier du travail que je fournis et les autres le sont aussi. Et contrairement à ce que semble insinuer le Capitaine Garrett, nous éprouvons tous de la tristesse lorsqu'un compagnon d'arme meurt. Il s'agit juste de savoir regarder la réalité en face quand cela arrive. Selon moi, il ne sert à rien de fondre en larme, il n'en sera pas plus aidé. Lorsqu'il camarade meurt, je me souviens de lui. Je me promets qu'à aucun moment sa mémoire et son nom ne seront oublié. Je me souviens précisément de tous les noms des soldats morts de mon régiment - et par chance ce ne sont pas les plus nombreux. Ils n'étaient pas des héros dans la vie mais ils seront toujours présents même après la mort, c'est ainsi que je leur rend hommage. C'est ainsi que je leur prouve que leurs efforts ne sont pas vains. Ces soldats se battaient pour un idéal, pour l'idéal d'EP, et lorsque cet idéal sera atteint on se souviendra d'eux comme les pierres qui ont fondé cet édifice."

C'était sa vision du respect. Pleurer ne menait à rien. Pleurer soulageait égoïstement les vivants sans prendre en compte les désirs des défunts. Mais bon, il était lui même trop rationnel pour se souvenir que la tristesse n'est pas censée être quelque chose de contrôlable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 30
RP postés : 23
Expérience sur EP : 33 ans

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Mar 21 Jan - 11:40

Une personne morte à l'intérieur et une jeune femme confrontée aux dures réalités de la vie de soldat, voilà une compagnie fort enviable. Kristoff ricana. Voila bien le Très Grand et Magnifique Commandant Ashford dans ses œuvres. Un mélange de suffisance et de grandiloquence arrogante. Lui qui se pensait si supérieur aux autres, comment pouvait il penser savoir ce que ressentent les vers de terre qui se trainent à ses pieds.

"Encore une fois, je vais me permettre de respectueusement ne pas être d'accord avec le Commandant. Pleurer les morts est important. On fait tranquillement son deuil, et après on est tranquilles. Pas besoin de s'encombrer la tête avec des balivernes. Les morts n'ont pas de désirs, pas d'envie. Ils sont morts, laissons les tranquilles. N'ayant pas excellentissime talent du Commandant, nombre des soldats sous mes ordres sont morts. Ce sont des choses qui arrivent. Et ils sont morts. Point. Je préfère largement m'occuper des vivants. Aussi triste que ça puisse paraitre, ce sont les vivants qui font ... et bien ... qui font vivre EP."

L'homme arrêta de parler, détacha son masque, son respirateur, bût quelques gorgées d'eau et se ré-arnacha.

"Quand à savoir si je suis heureux ... Je suis le meilleur qu'il y a dans ce que je fais, même si ce que je fais n'est pas très jouasse. Alors oui, je suis a peu près heureux. Autant qu'une machine de mort puisse t'être heureuse. Mais il faut des machines de guerres pas très heureuses, pour que les autres gens puissent êtres heureux. Et je suis sur qu'admettre ça me rends plus heureux que d'autres ... Nous sommes les sacrifiés, ma petite. Nous ne sommes pas là pour être heureux. Si tu veux tirer de la satisfaction de ton travail de soldat, tire le de chaque civil que tu vois vivre sa vie sans soucis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   Jeu 23 Jan - 0:38

Leur vision du bonheur. C'était sans doute ce qui l'intéressait le plus. Quand bien même c'était le genre de question qu'elle s'était posée bien trop tôt, pendant longtemps, avec une rage certaine. Avec une envie de comprendre ce que jusque présent, elle n'était pas apte à comprendre. Pas que cela implique des conditions ou des qualifications spécifiques. On dit juste ici que son manque d'expérience, sa jeunesse et sa fragilité l'amenaient à trop de choix et donc trop de questions et des réponses ? Où voyiez-vous les réponses ?

▬ Je vois.

Elle se contentait de réponses concises, essayant de conserver leur image dans sa tête. C'était son petit truc. Conserver dans la tête. Ils avaient du vécu. Ils n'étaient pas des héros, ou des tyrans, il avaient juste beaucoup derrière eux, elle avait si peu, espérait si peu devant. Primrose s'enfonce dans le siège, remarque les verres des deux gradés, se tasse un peu. Quand elle est arrivée, c'était une gamine, vraiment une gamine. Elle était peut être solitaire, stupide et renfermée, elle restait la petite vierge, celle qui venait, espérant se faire bousculer. Bien sûr, il ne s'agissait pas là de sa première pensée. Plutôt un aspect crédible de son état, vers seize ans. Et avouons que vers seize ans, elle était tout à fait naïve. A seize ans, elle avait réussi à s'enticher d'un, à s'accompagner de l'autre. Pourtant ce n'était pas la base du projet.

Pourtant le projet ne vous faisait pas aspirer au bonheur. Le projet vous formait, le projet promettait de vous briser et de vous construire encore, sur une base différente. Une idée. Un but, mais plus encore, un but cruel, un but concret, un but sans espoir. On était là pour savoir se battre, savoir ne se rattacher qu'à une rage singulière, une rage collective, une rage en opposition à celle du gosse type. Le gosse devait savoir encaisser, saigner, perdre, gagner, vouloir.
Cependant, il y avait un principe auquel elle s'était faite.
On ne devient jamais ce qu'on a déjà été.
De ce jour pluvieux en Angleterre où elle avait signé, alors Primrose Alexander n'existait plus.
Le soldat, le soldat lui naissait.

Pourquoi tant d'années après. Pourquoi le personnage persiste. Il y a comme un mur. Problématique.

▬ Alors... notre conception du bonheur... s'applique à l'ampleur de la tâche, à la taille de notre ambition, au deuil qu'on s'accorde de temps en temps.

Elle se masse la nuque, un peu dépassée, aimerait pour une fois, penser autrement que comme une enfant.

______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il parait que c'est la fin du monde, pendant qu'on sirote notre blonde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce qu’on voit dans le rétroviseur est plus proche qu’il n’y parait.
» Il parait que ça se fait de rp par ici...
» Une barbe parait
» JEUDI 9 FEVRIER 2012
» Avis de décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives fin 2013-