AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 HEHEUHEHAHEAHUEH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: HEHEUHEHAHEAHUEH   Dim 5 Jan - 18:43

Des papiers, encore du papier. Même quand il quittait le boulot il continuait à trier et remplir des papiers. Et c'est après un nombre incalculable que ce qui devait arriver arriva. Alors qu'il tournait une page machinalement, il s'entailla le pouce sur la longueur, notamment sur l'articulation. Il ne le sentit tout d'abord pas mais une tâche rouge l’alerta alors qu'il continuait à écrire. Il s'arrêta et en vérifia l'origine. Lorsqu'il repéra son pouce en tirant dessus, la douleur le fit grimacer. Ça n'était pas une blessure de guerre mais pour une raison inconnue, ces douleurs bénignes le faisaient parfois davantage souffrir sur le coup. Portant son pouce à ses lèvres pour que le sang ne coule pas partout, il se dirigea vers la trousse à pharmacie de la cuisine pour nettoyer et penser rapidement la coupure. C'est alors qu'il assista par la fenêtre à un drôle de cirque. Trop ahuri par ce qui se déroulait sous ses yeux, il n'arrivait même pas à parler. La fenêtre toujours fermée, il s'assurait que ce n'était pas de hallucinations bien qu'il connaisse déjà la réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 115
RP postés : 73
Expérience sur EP : 8 ans de formation ; elle entame sa première année en temps que militaire.

MessageSujet: Re: HEHEUHEHAHEAHUEH   Dim 5 Jan - 19:23

Lisbeth était, depuis une semaine, dans un gros état d'apathie causé par l'annonce de la mort de Tino. C'était vraiment dur d'encaisser le choc. Et pourtant, elle le devait. La première étape ? Aller chercher Prim, à qui elle n'avait d'ailleurs toujours rien dit. Et puisqu'elle avait croisé Johan en chemin, autant le prendre aussi. Elle s'était de nouveau prise d'affection pour lui, à son grand malheur.

C'était dans la navette les amenant sur l'île que tout avait commencé. Tentant de se distraire de l'eau qui l'entourait, elle avait lancé la première chose qui lui passait par la tête.

- Vous le trouvez comment le commandant Ashford ?

Elle n'avait récolté que des regards blasés. En même temps, elle s'adressait à une fille amoureuse et à un mec hétéro. Mais la question était tout à fait sérieuse : Lisbeth avait eu affaire à Ashford il y a peu de temps, lorsqu'elle était dans un moment de faiblesse, et avait été surprise par sa gentillesse. Et puis, soyons francs : il était carrément bien foutu. Bon, il avait sans doute dans la quarantaine et il était marié, mais ça n'empêchait rien !

Elle était donc venue jusque chez lui pour... le remercier ? Bon, elle n'avait pas assez de cran pour le déranger sans réelle raison, même avec le soutien de Johan et Prim. Son ex avait accepté de venir parce qu'il était pris d'une crise d'héroïsme, Lisbeth ne savait pas vraiment pourquoi. Mais ça lui faisait plaisir car c'était toujours mieux d'espionner les gens à trois qu'à deux. (une des lois élémentaires de l'Univers.)

Elle se retrouvait donc postée à la fenêtre de son supérieur, pour prouver à ses amis que si, Wilhelm Ashford était sexy. Malheureusement, elle était tombée au mauvais moment. Il venait de se couper avec du papier là ? Un mythe qui s'effondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 48
RP postés : 30
Expérience sur EP : 2 ans de formation.

MessageSujet: Re: HEHEUHEHAHEAHUEH   Lun 6 Jan - 18:35


HEHEUHEHAHEAHUEH
Une équipe de choc !

Aujourd'hui, Kat' avait eu une journée de repos. Alors sitôt levée, elle avait choisi de mettre son idée à exécution. L'idée ? Eh bien, elle n'avait pas encore remercié le commandant Ashford pour son aide le jour de pluie, alors, voulant mettre à profit ses talents de cuisinière, elle avait réussi à faire une tarte à la pomme pour lui et sa femme. Simple, précis mais en général, tout le monde appréciait. Et, ce serait aussi l'occasion de rendre les vêtements qu'elle avait emprunté.

En milieu d'après midi, elle avait emprunté un embarquement pour EP-1, espérant que le commandant soit rentré chez lui à l'heure où elle serait supposée arriver. Retraçant de mémoire le chemin qu'ils avaient emprunté jusqu'à sa mai... euh, sa GRANDE demeure, Kat' semblait avoir retrouvé la bonne adresse. Voilà. Le moment était venue. Un peu nerveuse, elle espérait ne pas avoir l'air tarte (ce serait le comble) de débarquer comme ça à l'improviste. Ça n'était que pour le remercier mais peut-être avait-il zappé son nom. Il devait voir tellement de tête tous les jours qu'il l'aurait oublié. Tiens, elle venait seulement d'envisager cette possibilité. Une boite de gâteau dans les mains et un sac avec les vêtements rigoureusement pliés dedans, Kat' déglutissait, les yeux figés sur la porte. Hum, peut-être un autre jour ? Ou bien, elle toquait à la porte, posait le tout et décampait à toute vitesse. Oui, c'était une bonne option ça !

Alors qu'elle venait de s'avancer, trois silhouettes à la fenêtre de la demeure attira l'attention de Katarina. Visiblement, ces personnes semblaient se faire discrètes. Quoi ?! Des espions ?! Oh mon dieu ! Et si c'était des infiltrés ?! Des... des traîtres ?! Minute … ou bien … des voyeurs qui prenaient des photos pour nuire à autrui ?! Kat' devait intervenir ! Et vite !

Sans perdre une minute, elle avança à grand pas vers eux et s'exclama, le ton sec et agressif :

« - Non mais ça ne va pas ?! Qu'est- que vous fichez ic... ?! »

Merde, le commandant regardait dans leur direction maintenant, qu...que.. QUE FAIRE ?! Le paquet dans les mains, Kat' resta figée sur place un instant et réfléchit à voix haute :

« - C...che... CHENILLE ! »

L'inspiration lui venait du sac plastique qu'elle avait. Une chenille dessinée dessus croquant une feuille. Elle n'avait rien trouvé d'autre pour transporter les vêtements alors perdu pour perdu … Mais, c'était une idée ! Vite ! Elle se plaça derrière une femme aux cheveux clairs et lui intima avec un sourire adressé au commandant :

« - Si vous voulez que j'vous couvre, faites une chenille avec moi... »

S'ils rentraient tous les trois dans son jeu, elle ferait croire qu'il s'agissait de son anniversaire au commandant, d'où le prétexte de la tarte qu'elle voulait partager avec lui en guise de remerciement et avec ses propres amis. Oh mon dieu, quel plan foireux ...



______________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Élèves
Messages : 291
RP postés : 152
Expérience sur EP : 5 ans de formation; elle entame sa sixième.

MessageSujet: Re: HEHEUHEHAHEAHUEH   Mar 7 Jan - 1:33

Cataclysme. Si tu veux que ton dossier précise "aime aller stalker les gradés avec ses potes pour le fun du swag", je suppose que tu es bien partie. Mais non, j'avais oublié que tu étais une marionnette et qu'on t'avait emmenée là. Le malaise s'était écroulé après que vous ayez quitté la navette, Johan et toi histoire de trouver une Lisbeth plantée sur ressorts. Et donc, tu étais assise, là, sans vraiment être là avouons-le. Non, tu te demandais pas si c'était normal d'être en planque sous la fenêtre d'un Commandant quelconque, ou si le froid commençait pas a te monter à la tête.

Tu avais beau être un pantin Prim... Tu savais.
Il y a un truc qui cloche. Il y a la couille dans le pâté. La jeune fille se contente de suivre Cavendish du regard, jette parfois un œil pour tomber sur un Johan plus intéressé qu'elle, pour une fois. Disons qu'elle, c'est une poupée, une poupée témoin et qu'on l'a posée là, sur le sol... Elle est certaine d'être ici pour une raison mais... ça ne se soulève aucunement dans sa tête.
Idiote.

D'un coup, tu sursautes. Tu es quasiment sûre qu'une brunette vient de hurler "CHENILLE !". Mais t'es pas sûre, alors tu bouges pas. Tu peux à peine distinguer Ashford à travers la fenêtre de toute façon. T'es l'enfant dans l'histoire, toujours à poursuivre la lune, à sauter les nuages, à dompter les falaises de la vie. Ceci sans bouger.

______________

« Disons que j'ai eu ma roue de secours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everniss.skyrock.com/
avatar
Messages : 20
RP postés : 7
Expérience sur EP : 7ème année

MessageSujet: Re: HEHEUHEHAHEAHUEH   Mer 15 Jan - 16:40

Johan sortait de chez lui, quand il aperçu la Lisbeth, elle lui proposa de l'accompagner et ne pu refuser vu le début de sa nouvelle sympathie à son égard.
Et ce Johan était très inspiré aujourd'hui, il marchait en essayant de se faire discret like un assassin, avec la panoplie du parfait ninja : sweat à capuche bleue foncée, écharpe noir lui remontant jusqu'au nez et un sac à dos pour les vivres et le matériel d'espionnage. Ou pas.

Bref il continuait son remue ménage, il répondit à la question de Lisbeth d'un simple "soulèvement de sourcil", sans prendre la peine de parler. La pauvre, elle se recevait des vents en pleine figure sans broncher.
CHENILLE.
Immédiatement il se mit en position de combat en disant que les chenilles étaient nos ennemis et qu'il fallait les exterminer. Johan n'allait vraiment pas bien aujourd'hui...
▬ Drôle de façon de se couvrir, surtout que je ne pactiserais pas avec les chenilles.

Il reprit légèrement son sérieux après cette affirmation puis il continua à lancer des regards derrière lui pour voir si quelqu'un d'autre les avait suivis, alors que c'était lui le ninja.

[DÉSOLÉE.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: HEHEUHEHAHEAHUEH   Jeu 16 Jan - 16:07

Le commandant avait très envie de fermer le volet de sa cuisine et de faire comme s'il n'avait jamais rien vu. Il en connaissait trois sur les quatre et il n'en était pas très fier pour le coup. Mais au lieu de s'isoler dans son petit monde, il préféra tenter de concrétiser le "plan de sociabilisation" élaboré par le Colonel Archer. Tournant la poignée de sa fenêtre pour l'ouvrir, il serra les dents en sentant la coupure de son doigt s'écarter sous la pression. Rendu peu aimable par le pic de douleur, c'est les sourcils froncés qu'il s'adressa au petit groupe qui avait hurlé CHENILLE sans raison aucune.

"Je peux savoir ce que vous fichez devant chez moi ? Rentrez tous, je ne tiens pas à voir ma réputation baisser à cause de vos guignolades."

Il referma la fenêtre et se dirigea vers la porte d'entrée qu'il ouvrit après l'avoir déverrouillée dans un cliquetis de clés. Il s'avança dehors pour se faire voir et les amener chez lui avec le moins de bruit possible. "Ouvre nous ton cœur, mais pas trop sinon tu meurs" Le diction était donc vrai jusqu'au bout ? Créer des liens avec tous ces gens était-il le début d'une infinité de problèmes ? Il attendrait que tout le monde soit rentré avant de refermer la porte et de reprendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: HEHEUHEHAHEAHUEH   

Revenir en haut Aller en bas
 

HEHEUHEHAHEAHUEH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives fin 2013-