AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Je te jure, la clé de 12 | Yonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Je te jure, la clé de 12 | Yonathan   Mar 19 Nov - 5:54


Ryan consulta la liste des appareils dont elle devait se charger pour la journée. Si certains n'avaient en effet pas besoin de ses doigts de fée aujourd'hui, il y en avait d'autres qui requéraient son attention et ses soins. Dans son dos, deux collègues ricanaient. L'un avait dû voir les appareils de l'autre et se moquait de lui en fonction des pilotes à qui les-dits avions appartenaient. Car il y avait beaucoup de pilotes qui étaient juste insupportables en ce qui concernait leur appareil. La plupart du temps, les pilotes pensaient qu'ils étaient les meilleurs mécaniciens du monde et qu'ils pouvaient s'occuper seuls de leur avion. En réalité, ils ne faisaient que faire perdre du temps aux vrais mécaniciens qui étaient obligés de repasser derrière eux pour vérifier chaque paramètre qui aurait pu être déréglé. Malgré les doubles formations, il était difficile de battre un mécanicien complet sur son propre terrain. Malheureusement, certains avaient encore beaucoup de mal à le comprendre.

L'Allemande sentit une main s'abattre sur son épaule. Une tape amicale d'un des collègues de derrière. La mécanicienne fronça les sourcils, se demandant en quoi elle faisait à présent partie de la conversation. Il n'y avait qu'une seule et unique raison qui pousserait le vieux mécanicien à agir de la sorte avec la brunette. Le regard bleu se posa fébrilement sur sa ligne et son visage blêmit.

• Oh non... Pas lui...

Les deux autres mécaniciens ricanèrent de plus belle avant de regarder leur propre affectation et partir en direction de leur patient de la matinée. Ryan soupira bruyamment avant de fourrer les mains dans les poches de sa combinaison. Encore une super matinée qui s'annonçait.

Sans plus attendre, elle alla prendre sa caisse à outils et se dirigea vers l'avion, client du matin. Un très bel appareil, comme la plupart des modèles de l'escadron du projet. Elle posa ses outils au sol et commença sa préparation. Dans sa tête, elle espérait que son réveil ne sonne pas, ou qu'il décide de ne pas venir de la matinée justement parce qu'il ne pouvait pas voler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je te jure, la clé de 12 | Yonathan   Mar 19 Nov - 14:05

Aujourd’hui Yonathan ne pouvait pas voler. Son petit avion chéri allait se faire vérifier. Deux choses qui pouvaient mettre un Yonathan de méchante humeur.
Il ne supportait pas que l’on touche à son avion. Que vous soyez un pilote qui menace de rentrer dans le cockpit ou bien mécanicien engagé par l’armée pour réparer les avions, ça ne change rien. Son avion, c’est son joujou à lui.
C’est pourquoi, ce matin, il se réveilla exactement à la même heure que s’il avait un patrouille à faire et partit vers le hangar, là on son avion passait la nuit. Il comptait arrivait en même temps que le mécanicien et ne pas manquer une seule partie de la vérification de l’avion.
Il savait que les mécaniciens ne l’aimaient pas pour ça. Il surveillait les moindres de leur faits et gestes. Lui non plus ne supporterait pas être épié dans son travail. Il comprenait que parfois, on le renvoyer paître quand il demandait pourquoi le mécano avait fait ci, ou pourquoi il n’avait pas fait ça.
Yonathan aussi s’y connaissait un peu en mécanique aéronautique. Mais pas autant que s’il avait suivi une formation complète de mécanicien. Il préfèrerait bricoler lui-même son avion, mais il n’en avait pas le droit.
Alors comme un gamin qui repousse un rendez-vous chez le dentiste, lui repoussait les vérifications prévues, prétextant un ordre d’un supérieur comme quoi il devaient voler. Mais ça ne durait jamais longtemps.
Lorsqu’il arriva dans le hangar, il se dirigea directement vers son avion, après avoir fait quelques signes de la main à des amis. A son soulagement, le mécanicien n’était pas encore arrivé.
L’avion avait beau être grand, il n’était pas aussi imposant que les avions de chasse des autres pilotes. Le sien était plus petit, plus maniable peut être. Les avions des patrouilleurs comme Jonah, étaient les plus petits du hangar. Jonah connaissait par cœur ses dimensions, son armement, sa vitesse maximale. 5,20 mètres de hauteur, 9,1 d’envergure et 14,2 de longueur du nez jusqu’à la queue. Sa couleur grisâtre rappeler celle du ciel, et lui permettait plus de discrétion.
Sur son pare-brise, il n’y avait aucuns insectes écrasés. Là où il volait, il n’y avait que très peu d’insectes, et puis Jonah vérifier toujours la propreté de son avion avant de partir du hangar, le soir.
Une fois son inspection finie, il s’adossa au fuselage de l’avion. Il savait que les mécaniciens ne l’aimaient pas à cause de ses surveillances poussées, mais il savait aussi que quelques pilots se moquaient gentiment de son amour pour son bolide.
Il vit arriver le mécanicien. Ou plutôt la mécanicienne. C’était Ryan Oberbefehl qui allait s’occuper de son avion apparemment. Tant mieux, il préférait avoir des mécaniciens jeunes plutôt que des plus âgés. Ceux-ci n’avaient absolument aucun remord à envoyer paître Jonah très loin. Très très loin.

-Salut Oberbefehl ! lança Jonah d’une voie joyeuse, lorsque Ryan fut assez près pour l'entendre.

Rien ne servait de créer la tempête dès le début. Elle arrivera de toute façon assez rapidement. Oberbefehl… Jonah en avait mis du temps avant de réussir à prononcer son nom correctement. Avant, il avalait une syllabe, en rajoutait, échangeait des lettres de place.
Hors du boulot, Ryan était plutôt sympa. Jonah et elle avaient à peu près le même âge. Le seul problème, c’était que Jonah était un pilote possessif, et Ryan une mécanicienne pointilleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je te jure, la clé de 12 | Yonathan   Mer 20 Nov - 6:13


Eh shoot. La chance n'avait pas été avec elle pour le coup. Ryan laissa échapper un faible soupir, se demandant ce qu'elle avait pu faire pour subir tout ça.

• Salut Holm...

Pourquoi fallait-il que ce pilote-ci décide de se lever à la même heure que pour un jour normal alors qu'il n'y avait pas de raison ? Ryan ne le savait pas vraiment. Ce qu'elle savait en revanche, c'était qu'elle allait devoir tenter de ne pas tuer le pilote qui allait sûrement être dans son dos tout le long de son travail.

• Ta copine t'a poussé du lit ou bien ?

Une pointe d'humour pour commencer la journée. C'était aussi pour lui signaler qu'il n'avait pas de raison qu'il soit ici. La mécanicienne se pencha sur sa caisse et sortit quelques instruments qu'elle glissa dans une de ses poches. Puis elle se dirigea à nouveau vers l'appareil et commença son tour d'inspection de la carrosserie extérieure. Son regard passait sur chaque rivet de métal, chaque plaque, chaque inscription. D'une main, elle caressait le fuselage, attentive à chaque déformation qu'elle pourrait ressentir. La partie inférieure était impeccable. Elle s'occuperait de la partie supérieure dans un second temps. Sans attendre, elle s'attaqua à une partie un peu plus délicate. Elle sentait malheureusement toujours le regard du pilote sur elle.

• Tu sais, je vais en avoir pour un petit moment, tu peux aller te prendre un café, manger un bout, aller courir, aller te baigner, des trucs comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je te jure, la clé de 12 | Yonathan   Jeu 21 Nov - 20:08

En voyant Oberbefehl se rapprocher, Jonah se remit droit. Il la regarda marcher, dans sa tenue de mécano, sa caisse d'outils à la main.
Elle n’avait pas l’air non plus très enthousiaste de voir Yonathan. Yonathan le casseur de bonbons des mécanos. Même les bonbons des filles…

• Ta copine t'a poussé du lit ou bien ?

Jonah rigola doucement. Apparemment, Ryan voulait commencer son travail avec un trait d'humour. Tant mieux. Plus tard, ni lui ni elle ne riront.

-Hum hum, pas de copine. Ça t’intéresse ?

Non, en effet pas de copine pour Jonah en ce moment. Il était célibataire. Quelque fois il traînait chez les rencontres d'un soir, mais rien de bien sérieux. Il n'avait pas eut de coup de foudre pour qui que ce soit. Il préférait aller voir ailleurs, rigoler un peu. Draguer les unes et les autres.
Mais ce qu'il venait de dire à Ryan, ça n'était pas de la drague. Non, pour lui c'était juste une réponse du tac au tac.

Bien entendu, Jonah entendait aussi les véritables pensées de Oberbefehl derrière cette phrase. Non, il n'était pas tombé du lit. Il s'était juste réveillé, comme chaque matin, pour aller au hangar. Comme d'habitude. Sauf que cette fois ci, il n'y aller pas pour surveiller l'île, mais pour surveiller la mécanicienne.
Rien de plus normal.

La dite mécanicienne commença son inspection. Elle inspecta avec soin l'extérieur. Les ailes, le fuselage, le radôme, les stabilisateurs, le gouvernail.
Jonah c'était mis juste devant le nez de l'avion pour avoir une vue d'ensemble de se que faisait Ryan. Au moins, elle avait le mérite d'être consciencieuse, elle guettait les moindres anomalies sur la carrosserie.
Jonah la suivait du regard, observait où elle mettait ses mains. Les yeux de Ryan scrutait l'avion.
Le blond sentit le malaise de Ryan. Il le gênait, il l’embêter à rester là, pour l'observer. Elle le prévint qu'elle en aurait pour longtemps et lui proposa de partir.
Ce que, bien sur, Jonah refusa gentiment. Ryan allait prendre une ou deux heures. Vers 10 heures se sera terminer.

-Non, non c'est bon, j'ai du temps devant moi. J'ai juste rendez vous à 11 heures à Infinite Project pour un entraînement sportif.

Le genre d’entraînement sportif avec l'entraineur qui gueule toute les trente secondes de courir/nager/faire sa muscu plus vite/loin. Mais bon, c'est ça, la vie de militaire.

Bref, Jonah avait en effet quelques heures devant lui, pour le plus grand malheurs de Ryan. La groupe de Jonah allaient commencer à 11h (précise s'il vous plaît), piscine pendant 1h30, puis 30 minutes de pause, puis course à pied et on finit par musculation dans le parc. Sous une chaleur humide, puisque l'on était au beau milieu de l'océan pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 19
RP postés : 6
Expérience sur EP : 3 ans

MessageSujet: Re: Je te jure, la clé de 12 | Yonathan   Sam 23 Nov - 3:01



Rien de prévu pour aujourd’hui. Mise à part cette séance de sport, qui se révélera horriblement éprouvante comme d’habitude, sous la bienséance de cet entraineur prenant un malin plaisir à voir souffrir ses petits protégés, il ne s’agissait là que d’une journée libre parmi tant d’autres. Une journée où les talents de patrouilleurs de certains ne seraient pas mis à contribution comme à l’accoutumée. Les vrombissants réacteurs de leurs appareils ne couvriraient pas la base aérienne pour aujourd’hui, ces derniers profitant de leur journée de révision pour se refaire une petite beauté. Le pilote, il n’est pas le seul à devoir être en état approprié pour permettre le vol.

De longues heures séparaient le réveil matinal de Tomoka et sa session d’entrainement sportif. Son petit-déjeuner fut rapidement avalé, et son habituel footing du matin quelque peu annulé pour raison de tourment physique extrême prévu vers 11 heures. Un bon livre aurait certainement suffit à la Japonaise pour tuer le temps jusque-là, mais l’idée d’apprécier les mécaniciens durant la maintenance des appareils ne lui paraissait pas déplaisante. Elle aimait les voir travailler, leurs gestes précis et coordonnés. Une vérification intense et planifiée, et probablement pas le plaisir des sensations d’un bon vol au bout du compte pour les récompenser. Voilà un travail qu’elle ne s’imaginait pas trop faire, mais elle savait respecter ceux qui avaient fait le choix de l’accomplir. La demoiselle se rendit donc au hangar. Un livre accompagnait toujours sa main, mais elle se souvenait qu’à chacune de ses visites du grand garage, les nombreuses discussions avec les mécanos l’empêchaient d’avancer réellement dans sa lecture.

Au hangar, elle salua rapidement d’un signe de la main ceux qui, du fond de leurs vérifications, prenaient le temps de la remarquer. Elle se dirigea ensuite tout naturellement vers les avions de patrouille du hangar. De magnifiques appareils, particulièrement proches des F-16 sur lesquels elle avait fait ses classes. Ils avaient le mérite d’être légers et maniables, mais également de pouvoir servir de performantes plateformes de combat pour peu que l’on prenne la peine de leur installer quelques missiles. De la patrouille ? Elle préférait le terme de ‘reconnaissance armée’.

Bien sûr, ces avions aussi étaient en révision. Et quelle ne fut pas la surprise de Tomoka lorsqu’elle aperçut de loin la tignasse de son coéquipier. Elle savait qu’il entretenait une relation spéciale avec son appareil, mais surtout avec les mécaniciens. Mince, tout le monde le savait. Aussitôt qu’elle fut suffisamment proche de lui et son avion, elle prit appui sur une caisse vide avant de feindre l’ouverture de son bouquin.

« Salut, Yonathan. Dit-elle, accompagnée d’un rapide signe de la main. C’est pas ton genre de te lever tôt. L'entrainement n'est qu'à 11 heures. »

Evidemment, elle se doutait bien que la raison de sa présence ici devait tout particulièrement être liée à la jeune femme qui inspectait sa machine en ce moment même. Tomoka la reconnu immédiatement, ce qui n’était pas vraiment dur vu les têtes des autres.

« Bonjour Oberbefehl. J’espère que ça te dérange pas que je reste dans le coin un petit moment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je te jure, la clé de 12 | Yonathan   Aujourd'hui à 12:12

Revenir en haut Aller en bas
 

Je te jure, la clé de 12 | Yonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je le jure sur ma vie : ces scientifiques paieront [Emmy, Aaron]
» Sisi, je vous jure, la deuxième vague est là!
» Arrivé d'un navire....
» ALEXANDER ϟ Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.
» Les îles influençables... J'te jure, quelques billets !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives V5 (EP-1 & EP-2) :: RP :: EP-1-