AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 I don't escape ! [Wilhelm A.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Jeu 3 Oct - 14:18


Hi... yes sir !
MON MENTOR EST EXCEPTIONNEL.


Ca faisait quelques mois que Wilhelm Ashford, alias Wil' ou dans mon cas Monsieur ou chef, "m’entraînait" ! Je le considérait comme mon mentor bien qu'il ne soit pas instructeur, il le faisait sur son temps libre ! Je voulais accéder au plus vite à ce que je recherchais, à savoir: rentrer dans l'armée de terre. Monsieur Ash' en fait partit, il est très droit et empli de sagesse. C'est simple je suis en admiration devant cet homme ayant la trentaine ! Il fais jeune mais bien moi que Shawn. ce dernier.. on dirait qu'il a la vingtaine.. bref ! Monsieur Wilhelm a accepté de me prendre sous son aile. Je l'aime bien, même s'il met de la distance. C'est normal, enfin j'imagine. C'est un peu le "papa" je trouve ! Il est dans une relation avec Agetha Hallsteinssen. Une magnifique femme pleine de grâce ! Elle fait aussi partit de la même armée que son fiancé. Pour moi, c'est THE COUPLE ! Bon sinon, venons à la partie la plus intéressante selon moi.

-"Monsieur Ashford ! Encore.. combien de temps.. ahh.."

Je courrais, oui je courrais, un simple échauffement mais.. je n'ai presque pas d'endurance, juste de la vitesse ! Ce qui est bien embêtant mais je suis l'une des plus rapide de mon âge alors ça va... Là, je courrais à une allure normal, 50% ? Combien de temps je courrais au juste... hm je sais pas mais j'avais déjà un point de côté. Bah oui, les échauffements c'est primordial ! Mais moi je n'avais qu'une seule hâte: les armes à feu ! Mais je ne sais pas s'il a le droit pour moi...

empty spaces.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Mer 9 Oct - 11:29

Everleigh Rose. Une jeune fille pleine d'entrain comme Wilhelm savait apprécier. Bien qu'il ne soit pas instructeur, le commandant se sentait concerné par les futures génération car après huit ans de travail, c'était avec eux qu'il partagerait ses expériences de travail. Autant dire qu'il fut surpris mais pas négatif lorsqu'elle lui demanda son aide afin de s’entraîner sur ses heures de pause. Après tout, ça lui changeait les idées tout en lui permettant d'acquérir une expérience nouvelle. Il avait donc commencer à lui donner des "cours particuliers", en commençant par le traditionnel "vingt tours de terrain au pas de course". Elle en avait fait un plus de dix lorsqu'elle émit une plainte à propos du temps de course. Wilhelm trottinait mollement à ses côtés afin de tenir son rythme - qui était pourtant acceptable en vue de la taille de ses foulées - et prit la parole entre deux souffles. Il n'était pas fatigué, pas pour si peu.

"Tu penses que ton ennemi te laissera combien de temps avant de te rattraper ? Si tu as assez de souffle pour te plaindre, c'est que tu peux encore courir. Si ta tête tourne ou que tes jambes lâchent, je t'autorise à arrêter pour ta première pause."

Ça serait bête quand même qu'elle tombe dans les pommes pour si peu mais Wilhelm ne pouvait négliger cette éventualité. De toute façon, il serait inutile de passer à la suite tant qu'elle n'aurait pas acquis l'endurance nécessaire pour passer à l'étape supérieure. Comme il l'avait dit, sur un champ de bataille, c'est celui qui tient le plus longtemps qui pourra tuer l'autre. Surtout pour un combattant, c'était une qualité essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Mer 16 Oct - 15:50


Hi... yes sir !
MON MENTOR EST EXCEPTIONNEL.


Courir, voilà un bon exercice non ? J'en avais besoin pour me perfectionner... L'homme au cheveux clairs trottinait près de moi, une allure soutenable pour moi, quelle classe il n'avait pas l'air fatigué... enfin c'est normal vous me direz hein... Quand j'eu demandé à mon nouveau "professeur" combien de temps encore ça allait durer, il me dit sans être essoufflé ceci:

-"Tu penses que ton ennemi te laissera combien de temps avant de te rattraper ? Si tu as assez de souffle pour te plaindre, c'est que tu peux encore courir. Si ta tête tourne ou que tes jambes lâchent, je t'autorise à arrêter pour ta première pause."

Je souris à son petit pic. Il avait raison, je devais cesser de me plaindre mais je n'ai jamais été bonne en endurance. J'avais mal à la gorge, le goût du sang me dégouttais légèrement. J'avais mal aux pieds et j'avais un point de côté. Tout est psychologique voilà ce que je devais me dire. J'hocha positivement la tête en tentant de me concentrer pour oublier le mal que j'avais à courir. Arrêter serait dégradant pour moi-même et mon entraîneur... je me sentirai faible de ne pas supporter plus ça.. je veux devenir plus forte.

Une fois les 20 tours de terrain effectués je me laissa tomber sur les genoux au sol et happa l'air. Comme si j'étais en manque d'oxygène, j'étais littéralement dead ! Mais.. c'était la première fois que je réussissais ces putin de 20 tours ! Je m'étais amélioré et j'en étais satisfaite. Mais en prenant tout cette air j'avais l'impression de mourir, mes yeux me picotaient et je voyais des étoiles partout. Mais ça allait, je devais reprendre mon souffle. je sentais mon cœur battre dans ma poitrine. J'étais tellement heureuse d'avoir réussi.
empty spaces.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Sam 26 Oct - 22:45


Les vingt premiers tous étaient achevés. Wilhelm regarda sans broncher la jeune fille qui s'était écroulé au sol en respirant bruyamment. Avec un air nonchalant, il s'accroupit face à elle et pointa deux doigts sur son front avant de parler.

"Tu es morte une fois. A quoi t'ont servi tes vingt tours ? Tu ne m'as pas écouté."

Il fallait qu'elle se rende compte qu'elle était un danger pour elle même. Comme beaucoup d'élèves, elle pensait que l'entrainement était un "exercice théorique" et qu'on les féliciterait à la fin comme des bons chiens. Il lui expliquerait plus tard que ça ne marchait pas comme ça.

"Un bon soldat est un soldat vivant, mademoiselle Rose. Rappelle moi ce que je t'ai dit pendant la course ?"

C'était sa première leçon mais il n'irait pas de main morte. Après tout, c'était elle qui lui avait demandé de l'entraîner spécifiquement malgré la réputation du Commandant Ashford parmi les élèves. Et il répondrait à sa demande à sa façon : il formerait l'élite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Dim 27 Oct - 14:37


Hi... yes sir !
MON MENTOR EST EXCEPTIONNEL.


Décu... j'avais déçu Maitre Ashford. Intérieurement ça me rendait folle ! Il avait raison ! Plus... il me fallait plus ! Beaucoup plus. ET je devais encore et encore, continuer mes efforts. je ne voulais décevoir personne. Si j'ai demandé de l'aide ce n'est pas pour rien et je n'en voulais pas à mon instructeur de pas ne pas être paternaliste envers moi. Et je lui en était reconnaissante. Il vint pourtant vers moi en pointant deux doigts à mon front. Il me sermonna sans en avoir l'air... non... oui. Me concentrant, je tenta alors de calmer mon pouls.. du moins essayer de ne plus être fatiguée.. C'ets peut-être débile mais je suis le genre de personne qui se dit que la douleur physique n'est générer que par notre mental.

-"Un bon soldat est un soldat vivant, mademoiselle Rose. Rappelle moi ce que je t'ai dit pendant la course ?"

J'ai regardé mon maître avec un air déterminé, je reprenais peu à peu mon souffle. Il avait raison... totalement raison ! S'il m'a prit sous son aile.. qu'il a accepté.. ! C'est qu'il a cru en moi, cru en cette génération ! Je ne doit pas le décevoir, ni lui ni le gouvernement !

-"L’ennemi ne fera pas une gentille pause avec moi... je suis morte au moins 2 fois depuis le début notre entrainement. J'ai compris... Continuons je vous en pris !"

Etre contente pour avoir réussi pour la première fois 20 tours.. ce n'est pas assez ! Maitre Ashford a la réputation de ne former que les bons..! Je lui prouverai que c'est vrai ! Moi aussi je veux être une élite.. former ar cet homme ! Dur mais efficace, voilà ce qu'il représentais pour quelques élèves... non.. pour presque tout le monde ! Plus tard je le remercierai, et je le sais ! Lors même si je suis exténué, je ne regrette rien. Je me releva et souffla un bon coup comme me revitaliser ! Je voulais attaquer la suite ! J'avais au moins quelque chose d'autre de positif avec ma vitesse, je n'ai certes pas encore assez d'endurance... Mais je reprend vite mon souffle.. mais j'avais toujours ce foutu point de coté. Aller Ever... cette douleur ets fictive, elle est dans ta tête !
empty spaces.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Dim 27 Oct - 19:37


Elle n'avait rien compris. Comme beaucoup de jeunes, elle n'écoutait que la moitié de ce qu'on lui disait. Wilhelm attendit qu'elle ait fini de parler avant d'agir sans pour autant lui permettre de reprendre son souffle. Il lui attrapa la manche et lui faucha les jambes pour la mettre au sol. Il ne suffit que de quelques secondes pour l'immobiliser entièrement. Desserrant juste assez sa prise pour qu'elle n'aie pas mal, il prit alors la parole.

"Trois fois. Ecoute moi bien parce que je ne le répéterai pas : tu n'es pas en état pour continuer l'entrainement. Je t'ai dit de t'arrêter quand tu étais fatiguée, ça sous entend que ce n'est pas à moi de te dire quand. Tu ne dois pas me demander quand faire une pause, tu dois me dire que tu fais une pause. Relève toi."

Il se releva et attendit patiemment en continuant à parler.

"Tu n'as qu'un seul corps et c'est ton outil de travail. Comme un sniper se doit de prendre soin de ses yeux et de son arme, tu dois faire attention à chaque centimètre de ton corps. Si tu ne sais pas où sont tes limites, ce sont tes coéquipiers qui risquent de mourir par ta faute. As-tu envie d'être un boulet ? Je vais te dire ce que tu aurais du faire et ce que tu vas faire dès maintenant : quand tu m'as demandé combien de tours il restait, tu aurais du me dire que tu faisais une pause ; après avoir repris ton souffle, tu aurais du me dire que l'entrainement reprenait. Tes partenaires d'entrainement seront un jour des collègues et il faut obéir à certains codes de respect pour eux. Apprend donc déjà à respecter ton corps et à respecter les autres avant d'espérer un jour être utile à quelqu'un."

Il resta ensuite immobile à l'observer pendant le temps du repos. C'était à ce moment qu'il estimerait la marge de progression et la détermination du soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Ven 1 Nov - 21:55


Hi... yes sir !
MON MENTOR EST EXCEPTIONNEL.


Toujours, encore, tout de suite, plus... Voilà les 4 mots principales j'ai toujours eu en tête... Je croyais que c'était ça les règles de conduite d'un bon soldat. Je croyais que les enseignants voulaient qu'on s'améliore, alors fallait repousser notre limite. Mais voilà, j'avais aussi oublier que chaque enseignant à sa manière d'apprendre. J'aurai du mieux observer et prendre un peu plus de temps à comprendre. Je hais recevoir des ordres c'est vrai, mais je n'aime pas non plus les transgresser. On nous apprend à obéir, mais là je suis confuse... Enfin... Maitre Ashford m'extirpa de mes pensées en me balayant les jambes. Mon corps épousa le sol, pas doucement ni trop violemment. En temps normal, si ça avait été un non gradé j'aurais gueulé comme une guenon ! Mais je ne lui en voulais pas le moins du monde !

-"Trois fois. Ecoute moi bien parce que je ne le répéterai pas : tu n'es pas en état pour continuer l'entrainement. Je t'ai dit de t'arrêter quand tu étais fatiguée, ça sous entend que ce n'est pas à moi de te dire quand. Tu ne dois pas me demander quand faire une pause, tu dois me dire que tu fais une pause. Relève toi."

J’obéis à son ordre et me releva. Je buvais littéralement ses paroles, j'observais ses lèvres et le regardait attentivement. Je voulais enregistrer tout ce qu'il me disais. Étrangement... C'est la première que j’appréciai que quelqu'un me fasse la morale. Il n'allais pas me former pour être un simple soldat mais un élite, une leader, une personne sûre d'elle sur qui on peu compter.

-"Tu n'as qu'un seul corps et c'est ton outil de travail. Comme un sniper se doit de prendre soin de ses yeux et de son arme, tu dois faire attention à chaque centimètre de ton corps. Si tu ne sais pas où sont tes limites, ce sont tes coéquipiers qui risquent de mourir par ta faute. As-tu envie d'être un boulet ? Je vais te dire ce que tu aurais du faire et ce que tu vas faire dès maintenant : quand tu m'as demandé combien de tours il restait, tu aurais du me dire que tu faisais une pause ; après avoir repris ton souffle, tu aurais du me dire que l'entrainement reprenait. Tes partenaires d'entrainement seront un jour des collègues et il faut obéir à certains codes de respect pour eux. Apprend donc déjà à respecter ton corps et à respecter les autres avant d'espérer un jour être utile à quelqu'un."

Oui, ce serai bête de bousiller mon corps et mon souffle mais.. je pensai qu'en faisant des effort on pourrai mieux aller de l'avant. mais j'ai négliger mon enveloppe corporel, la malmenant. N'écoutant qu'égoïstement mon cerveau. Ses paroles étaient dures mais justes.

-"Oui, Maitre Ashford ! Merci ! Je ferai attention à ne négliger aucune parcelle de mon corps ! J'y serai plus à l'écoute ! Dans ce cas, je vais boire un peu."

Là encore, je n'osais pas partir, j'attendais toujours son approbation. Mais j'avais compris le sens de ses phrases, du moins c'est ce que je me disais !
empty spaces.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Sam 2 Nov - 15:09


C'était une brave fille. Elle était encore à l'état brut mais Wilhelm saurait la polir pour en faire un diamant digne de ce nom. Et elle avait quand même de bonnes prédispositions et une volonté qui rendait le commandant fier d'être son instructeur personnel. Après qu'elle ait annoncé ses plans, elle attendit correctement l'approbation de son supérieur. Approbation qui ne tarda d'ailleurs pas à arriver, accompagnée d'un petit cadeau.

"Vu. A ton retour, tu me diras comment tu aurais exécuté les ordres suivants : on te demande de délivrer un message confidentiel et capital à un avant-poste situé en territoire ennemi ; dans le second cas, tu repas de cet avant -poste et tu dois rentrer à la base en sachant que l'ennemi connait ta position. Repos."

Comprendrait-elle le sens de son exercice ? La logique du commandant n'était pas difficile à comprendre une fois qu'on le connaissait un peu. C'était de la réflexion pure et dure en rapport avec l'exercice précédemment effectué. Oui, on travail même au repos avec le commandant Ashford. Vous vous attendiez à quoi ? Quoi qu'il en fut, il attendait patiemment le retour de la jeune fille afin d'entendre la réponse qu'elle avait à apporter à ses devinettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Sam 2 Nov - 17:31


Hi... yes sir !
MON MENTOR EST EXCEPTIONNEL.


C'était bon ! Je pouvais aller me rafraîchir ! Mais... Maitre Asford me laissa un joli cadeau, histoire de bosser même en repos. Comment fait-il ? ET bien c'est simple, il m'a posé une méga colle ! Une mise en situation. Acquiesce de la tête et me rend donc à l'endroit pour me desaltéré. Ah... cette eau fraiche circulant à travers ma gorge, un parfait bonheur ! Mais je devais refelchir en même temps ! Je répondrai spontanément !

-"Vu. A ton retour, tu me diras comment tu aurais exécuté les ordres suivants : on te demande de délivrer un message confidentiel et capital à un avant-poste situé en territoire ennemi ; dans le second cas, tu repas de cet avant -poste et on tu dois rentrer à la base en sachant que l'ennemi connait ta position. Repos."

Je me tourna et retourna ses paroles dans ma tête, mais je ne pris pas beaucoup de temps non plein hein ! Je revint alors calmement, devant lui, me tenant droite et rapporter ma réponse.

-"Dans le premier cas, j'irai en prenant des précaution, me faisant la plus discrète possible. Dans le deuxième cas, après le message transmis, j'irai mieux. Ma mission aura été un succès. Cependant je me dois de revenir vivante, alors j'analyserai un peu plus la situation et trouverai un moyen d'en sortir le plus rapidement et sagement possible."

Là était ma réponse.
empty spaces.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Sam 2 Nov - 18:58

Wilhelm sourit. Elle était encore trop innocente et inexpérimentée mais sa réponse n'était pas incorrecte. Juste incomplète. Et in ne put s'empêcher de la rappeler à l'ordre sur un petit détail qu'il ne la pensait pas capable de négliger. Sa voix était encore dure mais un coin de lèvre était encore soulevé en demi-sourire presque moqueur.

"Je m'attendais à vous entendre dire "Agent Rose au rapport, mon Commandant" avant d'entendre votre réponse. Ce n'est pas parce qu'un supérieur se tient face à vous en dehors de vos cours qu'il a perdu son statut militaire. J'en reviens à votre réponse. La forme est presque bonne mais il manque le fond."

Il marqua une légère pause afin de s'assurer qu'il avait l'entière attention de la jeune fille. C'était un cours et ce qu'il disait, il le considérait assimilé pour la suite. Il ne fallait pas uniquement qu'elle entraîne son corps, il fallait qu'elle obtienne une logique de réflexion et qu'elle se sente davantage impliquée par ce qu'elle faisait. Le manque d'expérience y jouant beaucoup.

"Dans le premier cas, il faut avancer prudemment car vous êtes en terrain ennemi et qu'il est possible qu'il vous repère facilement si vous ne faites pas attention. Mais il faut surtout faire attention car l'important, c'est que le message soit délivré au bon destinataire ! Si vous foncez tête baissée, vous risquez d’interpeller l'ennemi, de perdre le message voire même signaler la position de l'avant-poste à l'ennemi ! De plus, qu'est-ce qui vous dit que l'avant-poste est toujours en place ? Les probabilités qu'il soit passé aux mains de l'ennemi ou qu'il soit rasé ne sont pas nulles. Voilà pourquoi il faut faire attention. Pour le retour, vous êtes déjà repéré ! Dans ce cas, il faudra remprunter le même chemin qu'à l'aller ou un autre chemin connu afin de savoir où il est possible de se reposer ou de tendre une embuscade à un ennemi isolé. Il est important de bien connaître le terrain. Cependant, il est également utile de bien connaître son corps pour savoir à partir de quelle distance on peut courir sans s'arrêter jusqu'à la base. C'est un des rares cas où il est possible de négliger l'endurance car la base est un lieu sûr où vous pourrez par la suite trouver l'aide nécessaire pour vous reposer et déjouer les plans ennemis. Le premier lieu où vous devez vous rendre est la tente de votre supérieur direct. Vu ?"

Ça, c'était de la correction ! C'était certes un exemple de cavalier mais un combattant n'était jamais à l'abris d'une situation identique. Et puis zut, c'était elle qui voulait recevoir l'entrainement d'un cavalier !

"On est parti pour une séance d'assouplissement des membres supérieurs. A chaque dizaine, vous restez en bas pendant dix secondes. Exécution."

Il resterait debout à observer sa façon de s’entraîner. Là dessus, Wilhelm était encore une fois très exigent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Lun 4 Nov - 19:19


Hi... yes sir !
MON MENTOR EST EXCEPTIONNEL.


-"Je m'attendais à vous entendre dire "Agent Rose au rapport, mon Commandant" avant d'entendre votre réponse. Ce n'est pas parce qu'un supérieur se tient face à vous en dehors de vos cours qu'il a perdu son statut militaire. J'en reviens à votre réponse. La forme est presque bonne mais il manque le fond."

Aie ! Grosse erreur de ma part ! ÉNORME même ! Mais ma réponse avait l'air plutôt correcte, malgré le fond manquant comme le dit mon supérieur. mais j'étais là, je l'avais solliciter et lui pas une autre personne.. je voulais apprendre avec lui ! Je ne regrettai jamais ! C'est un parfait choix ! Et puis je l'apprécie !

-"Dans le premier cas, il faut avancer prudemment car vous êtes en terrain ennemi et qu'il est possible qu'il vous repère facilement si vous ne faites pas attention. Mais il faut surtout faire attention car l'important, c'est que le message soit délivré au bon destinataire ! Si vous foncez tête baissée, vous risquez d’interpeller l'ennemi, de perdre le message voire même signaler la position de l'avant-poste à l'ennemi ! De plus, qu'est-ce qui vous dit que l'avant-poste est toujours en place ? Les probabilités qu'il soit passé aux mains de l'ennemi ou qu'il soit rasé ne sont pas nulles. Voilà pourquoi il faut faire attention. Pour le retour, vous êtes déjà repéré ! Dans ce cas, il faudra remprunter le même chemin qu'à l'aller ou un autre chemin connu afin de savoir où il est possible de se reposer ou de tendre une embuscade à un ennemi isolé. Il est important de bien connaître le terrain. Cependant, il est également utile de bien connaître son corps pour savoir à partir de quelle distance on peut courir sans s'arrêter jusqu'à la base. C'est un des rares cas où il est possible de négliger l'endurance car la base est un lieu sûr où vous pourrez par la suite trouver l'aide nécessaire pour vous reposer et déjouer les plans ennemis. Le premier lieu où vous devez vous rendre est la tente de votre supérieur direct. Vu ?"

-"Oui chef ! Compris chef !"

-"On est parti pour une séance d'assouplissement des membres supérieurs. A chaque dizaine, vous restez en bas pendant dix secondes. Exécution."

Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu... DES POMPES !

Je ne fis aucune objection et ne laissa rien paraître sur mon visage. je me contenta tout simplement d’exécuter l'ordre. Je compta dans ma tête et resta alors 10 seconde en bas, en tenant. Puis je reprenais normalement et ainsi de suite. Attaquant 10 nouvelles pompes et restant 10 secondes en bas à la dernière.
empty spaces.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 538
RP postés : 160
Expérience sur EP : 26 ans

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   Mar 19 Nov - 11:30

Elle faisait ses pompes mécaniquement, Wilhelm observait la position qu'elle prenait et la fâcheuse tendance que les gens prenaient à remonter les fesses pour former un accent circonflexe avec le bassin. Il attendit qu'elle fut en bas à attendre ses dix secondes pour appuyer sur ses hanches avec son pied. Lorsque les dix secondes furent achevées, il relâcha et observa le mouvement qu'elle maintenait. Si elle remontait les fesses, il appuierait de nouveau dessus après les dix pompes. Il ne parlait pas, il voulait qu'elle comprenne ce qu'il attendait d'elle. Il fallait dire que ce n'était pas dur. C'était sûrement le reproche le plus fait avec "plus bas !" lors des entraînements. La quantité de pompes qu'il avait demandé pour un élève était peut être trop importante et il comptait également vérifier si elle allait appliquer la leçon précédente pour se reposer. Il ne lui restait plus qu'à attendre patiemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I don't escape ! [Wilhelm A.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I don't escape ! [Wilhelm A.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le cri Wilhelm
» 02.03/17.C.L'Aquila, Italie - Time to escape
» Kickstater Escape issu de l'univers d'Eden
» Scène de ménage légendaire (pv: wilhelm)
» it's joyful, but suddenly it's escape time ♦ pv camille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives V5 (EP-1 & EP-2) :: RP :: EP-1-