AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Dites-moi tout - Jin Clifford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Élèves
Messages : 37
RP postés : 29
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Dites-moi tout - Jin Clifford   Dim 29 Sep - 13:09

L’œil concentré sur sa cible, Téa avait le regard d’un redoutable félin guettant sa proie. Le front en sueur de tous ses efforts de la soirée, elle cligna une paupière lorsqu’une goutte vint obstruer son champ de vision. Une inspiration, un dernier regard, et le coup partit dans une détonation. La cible était touchée, mais pas en plein centre, ce qui fit déçut la jeune fille.

Elle posa son arme quelques secondes, le temps de retrouver concentration et motivation. Cela faisait près d’une heure qu’elle s’exerçait. Ses cours s’étaient terminés tôt ce jour-là, elle avait pensé en profiter pour s’entraîner un peu plus sur un point où elle avait quelques lacunes. Le tir n’était pas une discipline essentielle à un pilote d’hélicoptère, mais Téa était convaincue que s’améliorer était toujours utile, quelque soit le domaine. Si elle pouvait faire des merveilles avec des commandes d’hélico ou d’avion, il n’en était pas de même avec une arme entre ses mains. Oh elle n’était pas mauvaise non plus, seulement ses tirs étaient souvent approximatifs. Un de ces jours, elle demanderait à Abel de lui filer ses secrets. Elle l’avait déjà vu tirer, c’était impressionnant. En même temps, il suivait une formation de sniper, c’était la moindre des choses pour lui de viser mieux que Lucky Luke.

Après quelques secondes de repos, elle remit son arme en joue puis essaya de nouveau, avec l’objectif d’atteindre soit le cœur de la cible, soit les deux premiers cercles qui l’entouraient. Mais la balle se ficha à la limite de la zone désirée, ce qui la fit grincer des dents.

« ‘Fait chier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Dites-moi tout - Jin Clifford   Dim 29 Sep - 16:41

PV : Téa G.Diminezzo
 Ready ? Set... Fire !  





Une douce musique parcourait ma tête. J'étais chamboulé depuis ce soir. En effet, avec Isis, désormais, nous étions en couple. Cela suite à une décision et un acte charnel qui restera à jamais dans nos mémoires. L'acte ne m'avait pas choqué ou troublé, cependant, je me rendais compte qu'à partir de maintenant j'avais un poids sur les épaules. Celui d'être son homme, de devoir assumer ce que je suis.  Je ne pouvais plus faire ma vie simplement de mon côté, maintenant j'allais devoir m'occuper d'elle comme aucun homme s'est occupé d'elle et cela me rendait nerveux. Non pas que je suis timide ou que je n'ai jamais eu de relation sérieuse, mais... Rhaaaaaaaaaaaaa

Soupirant, j'avançais vers l'école militaire. Là bas, je pourrais m'entrainer à tirer et ainsi décompresser. J'étais convaincu de cela, mais au fond, je voulais être seul. Chose que je n'étais pas visiblement. En effet, alors que j'entrais dans la salle de tir où normalement on s'installe et on tire sur les cibles, j'ouvris grand les yeux. Une personne était déjà là. Mince alors... Arme et casque en main, je me demandais quoi faire. Avancer et devoir parler ? Ou bien abandonner et remettre à plus tard ?
Hésitant donc, je regardais la personne qui tirait et je la reconnu immédiatement. Une élève qui est parfois telentueuse à ses heures. Là, elle fit un raté des plus étonnants. Certes, elle n'est pas tireuse d'élite, mais de base, un tir comme ça, elle réussis, ou alors je me trompe d'élève. M'approchant, je passais derrière elle soupirant.

" Ceci ne te ressemble pas... Téa.."


Tutoiement, hors des cours, je n'étais pas adepte des courbatures, mises en scènes respectueuses ou autre... Un élève me parle comme un adulte, mais peux me tutoyer. Je priais qu'elle ne fasse pas de révérence en se nommant " Soldat plus le nom de famille ", cela m'énervais au plus haut point. Trop de politesses tue la politesses. La regardant en coin, je brandis à deux mains mon arme laissant la cible se mettre où il fallait puis doucement, je vidais mon chargeur.  Le pistolet tirait à cadence régulière. Chaque coups partaient et mon corps ne bougeait pas. Seul ma tête et plus particulièrement ma bouche bougeait. Quand on y regarde de plus près, je respirais grandement avant chaque tir discrétement pour stabiliser ma visée. De ce fait, une fois le videur chargé soit pour ce coup sept balles, on pouvait voir que la cible était touché jamais au centre, mais au moins dans les deux cercles entourant le centre excepté une balle qui avait totalement loupé sa cible, la dernière balle.
Souriant, je me permis de recharger l'arme la regardant.

" ... Serais tu troublé ?"


Je tentais de cacher mon échec pour la dernière balle, mais intérieurement, je savais qu'elle le verrait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 37
RP postés : 29
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: Dites-moi tout - Jin Clifford   Lun 7 Oct - 20:43

Téa ne put s’empêcher de bondir de surprise en entendant la voix d’un homme juste derrière elle. Avec son casque sur les oreilles, elle n’avait rien senti venir. Elle le retira pour mieux entendre, tout en se retournant. Ce n’était que Clifford. Dans d’autres circonstances, elle lui aurait souri pour le saluer, mais là, elle était trop frustrée pour produire le moindre signe de bonne humeur.

« Je sais bien, pas la peine de me le rappeler… » bougonna t-elle en réponse à sa remarque.

Elle n’aimait pas échouer, et n’aimait pas non plus qu’on le lui fasse remarquer. En revanche, la petite démonstration de Jin capta son attention et, même si elle n’avait pas abandonné sa tête râleuse, elle fit attention à ses gestes. Elle tenta de capter tous les détails pour pouvoir les reproduire ensuite, comme elle le faisait durant les cours. D’habitude, ça marchait mieux d’ailleurs. Ce n’était peut être pas sa journée…

...Et ce n’était pas celle de Clifford non plus. Lui qui, en bon professeur de tir, ne manquait jamais sa cible venait de réaliser un bel échec sur sa dernière balle, ce qui fit sourire Téa un peu moqueusement. Elle n’était donc pas la seule à échouer alors qu’on attendait beaucoup d’elle. Et le fait que son professeur fasse mine de rien prouvait bien qu’il espérait qu’elle n’ait rien vu.

« Je vous retourne la question » répliqua t-elle, avec son petit sourire en coin.

Téa était assez proche de son professeur de tir, un peu comme avec Isis Bath, c’était un homme qu’elle appréciait pour ses qualités, au-delà du fait qu’il était un professeur à qui elle devait le respect. Il semblait que c’était réciproque, donc elle se permettait parfois d’être un peu plus familière avec lui. Elle avait déjà souvent discuté avec lui dans cette salle de tir, quand elle venait en dehors des cours pour s’entraîner davantage. Cela ne la surprenait donc pas de le trouver ici, c’était même habituel pour eux.

« Je ne suis pas troublée, non, seulement fatiguée, peut-être… Je ne sais pas trop. Une idée ? »

Elle avait dit ça plus pour la plaisanterie qu’autre chose, mais si Jin s’avérait capable de trouver pourquoi elle était si mauvaise ce soir, c’était toujours bon à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Dites-moi tout - Jin Clifford   Mar 8 Oct - 8:18

PV : Téa G.Diminezzo
 Ready ? Set... Fire !  





La jeune fille devenue femme semblait étonnée de me voir ici. Sûrement l'avais-je quelque peu... surprise en parlant ainsi alors qu'elle avait son casque. Très vite, nous sommes revenu aux manières ordinaires. En présence d'un supérieur, nous parlions comme on doit parler, mais en présence de personne, j'acceptais de certains quelques dérapages au niveau politesse tant que cela ne virait pas dans le vulgaire. Ainsi, je désobéissais à une règle sans vraiment désobéir. Après tout, cela était SEULEMENT en dehors des cours. Durant les cours, gare à celui qui essaierais de la jouer " give me five bro' ... ". Il se prendrais un coup de savate dans la gueule ni plus ni moins. Surement ça d'ailleurs l'avantage d'un instructeur... il peut profiter de son autorité dans la mesure du raisonnable. La réponse à ma remarque fut quelque peu brutale. Cependant, je ne le prenais pas comme une marque d'insolence, bien au contraire. Elle était visiblement de mauvaise humeur à cause de son échec visiblement et c'est pour ça que j'avais sûrement indirectement plus de tolérence avec elle plus que n'importe qui.

Rapidement, elle me démontrait qu'elle avait bien vu ce que j'avais fait. Mon échec compris... Dommage, elle n'était pas émerveillée par les tirs d'avant au point de laisser filer le dernier. Moi ? Troublé ? En effet... Cela était une évidence. Moi qui ais du mal à louper ce genre de tir, là, ce serait comme si beal conduisait pour une démonstration un char comme un belge conduit une voiture... Son sourire en coin me démontrait qu'elle osait rire ? Petite chipie va... Rendant son sourire de manière complice, je haussais simplement les épaules. Sans doute.
Bref, j'étais là pour m'entraîner et tuer le temps et visiblement, j'allais pouvoir le faire en bonne compagnie. Après tout, la jeune italienne si je ne m'abuse, était comme... une fille pour moi ?  Mouai, le même genre de lien, mais moins fort. Disons qu'on est complice parfois, mais rien de plus. Bien qu'après, qui sait jusqu'où pourrait aller notre complicité. La demoiselle ? Devenir une confidente ? Qui sait. Mais pas trop, après tout, les élèves ne doivent pas créer des liens avec leurs profs, c'est un tabou et interdit ici. Alors qu'elle me demandait mon avis, je vins à réfléchir. Histoire de coeur ? Je n'étais pas trop au courant, mais souvent je la voyais avec un élève de l'armée de terre. Sûrement un ami, voir plus. Maintenant que j'y pense, elle est né le 14 Novembre, or à peu de jours, c'est quasiment dans un mois. Peut-être que cela y joue. Bref... Place aux hypothèses.

" Idée ? ... Hm... Votre anniversaire ? Seriez-vous du genre à fuir le gâteau et les bougis ? Par peur que celles-ci soufflées soient les dernières ? Hm.... Ou alors, peut-être cette peur qui est visible à dix mille milles qui est de ne pas pouvoir arriver à concrétiser vos rêves même en sachant que vous êtes plus qu'une battante ? Ou alors... Ce jeune homme qui vous tracasse ? D'ailleurs, si cela n'est pas indiscret... qui est-il ? Oh tient j'y pense... il n'est pas aller chez le coiffeur récemment ?"

Observation powa. Souriant pour la mettre à l'aise, je me contentais de me stopper là dans les hypothèses. Maintenant, à elle de deviner pour moi. Lui lançant un regard de défi, je vins alors à reprendre la parole.

" Et vous ? Une idée pour mon côté ?"

Allait-elle jouer la carte de la facilité et demander si je repensais à la mort quelconque qu'intérieurement on craint tous ? Ou alors s'aventurer sur d'autre terrains plus épineux ou plus cherchés comme le fait que visiblement, moi et l'instructrice Isis Bath nous passant physiquement plus de temps ensemble. D'ailleurs, je voulais sortir un soir avec elle, mais pour aller où ? Un bar c'est trop classique.... Il me faudrait un truc romantique, digne d'un premier rendez vous en couple officiel. Peut-être la demoiselle pourrait m'éclairer tient.

En attendant, je reprenais mon arme, chargeant de nouveau le conteneur de balles puis j'attendais sa réponse avant de peut-être lui donner deux trois conseils.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 37
RP postés : 29
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: Dites-moi tout - Jin Clifford   Mar 22 Oct - 18:01

Les hypothèses du professeur Clifford provoquèrent des réactions diverses chez Téa. La première la fit rire. Non, son anniversaire ne la tracassait absolument pas, elle ne développait pas une mystique crainte de chaque année qui passait, au contraire, elle était contente de fêter son anniversaire chaque année, après tout, c’était un évènement joyeux. Cette année le serait particulièrement, vu le cadeau qu’elle avait réussi à obtenir d’Abel…

La seconde hypothèse ternit quelque peu son sourire et la laissa à la fois interloquée et méfiante. Comment Clifford pouvait-il savoir ? Il lisait si facilement en elle ? Pourtant, il n’était pas le professeur avec lequel elle passait le plus d’heures. Si c’était Isis qui lui avait fait cette remarque, ça l’aurait moins surprise, à force de centaines, peut-être milliers, d’heures de vol passées avec elle, accompagnés de quelques moments partagés en dehors des cours –Téa se souvenait notamment d’une soirée qui avait tourné à la beuverie au karaoké lors de sa première année-, Isis la connaissait sans doute presque par cœur. Mais Clifford… Il fallait croire qu’elle avait piqué son attention, pour qu’il soit capable de l’analyser de cette façon.

La troisième hypothèse la conforta davantage dans l’idée qu'il savait beaucoup de choses d’elle. Sa relation avec Abel n’était pas vraiment un secret non plus, mais ils évitaient tout de même de s’afficher à l’école. Quand Jin termina son discours, Téa eut donc une exclamation de surprise, mêlée d’indignation :

« Mais ma parole, vous m’espionnez pour savoir tout ça ! »

Elle n’était pas en colère, juste surprise. En vérité, elle était plus amusée par la situation que furieuse.

« Ce jeune homme dont vous parlez n’est pas allé chez le coiffeur, lui notifia t-elle, comme si c’était une idée ridicule en soi. C’est moi qui lui ai coupé les cheveux. J’ai fait du bon travail, non ? »

Car c’était important de préciser que le chef d’œuvre de beauté qu’était son petit ami était en partie dû à ses doigts de fée. Non, elle n’était pas du tout imbue d’elle-même.

Téa jaugea un instant Jin du regard, se demandant si elle pouvait lui parler librement ou non. Pouvait-elle lui faire confiance ? Elle ne savait pas encore très bien, mais elle avait envie de le croire, alors elle lâcha finalement, sur un ton plus calme :

« Il s’appelle Abel. Je pense que vous vous en doutez, c’est mon petit ami. Je suis sûre que vous l’aimeriez bien, c’est un excellent tireur. Bon en même temps, il suit une formation de sniper, c’est normal… Bref. Sinon, je dirais que parmi vos hypothèses, seule la deuxième serait à creuser. »

Elle n’en dit pas plus, n’aimant pas beaucoup parler de ses propres faiblesses. Quelle ironie. Elle et son arrogance si légendaire qui se dégonflait comme un ballon de baudruche dès qu’elle commençait à songer trop sérieusement à son avenir. Oh elle n’était pas de ceux qui ne savent pas quoi faire de leur vie, bien au contraire. Elle savait très précisément, mais c’était peut-être là le danger. A force d’avoir un objectif trop prenant dans sa vie, elle finissait par avoir peur de ne pas l’atteindre. C’était un pari, en quelque sorte, un énorme pari où elle misait absolument tout… Effrayante perspective.

Elle se souvint à ce moment-là que Jin lui avait retourné la question. Puisqu’ils étaient partis pour une bonne discussion, elle reposa son arme qu’elle n’allait pas reprendre de sitôt et se tourna plus franchement vers lui, en croisant les bras.

« Mmmh… Je dirais que vous avez passé une mauvaise journée, avec des sales gosses de première année qui n’ont rien compris à vos instructions, que vous vous êtes arraché les cheveux à leur expliquer l’art subtil du tir, et que, pour couronner le tout, vous avez mal mangé à midi. Ou alors, peut-être que quelque chose vous tracasse au point que vous en dormiez mal, et donc, vous n’êtes pas assez concentré en journée. Ou peut-être encore que vous avez une femme dans votre vie qui vous fait la misère ! » acheva t-elle en s'esclaffant.

L’idée serait assez drôle. Téa nota intérieurement que c’était la première fois qu’ils se parlaient de leur vie privée, habituellement, leurs discussions tournaient surtout autour des cours et du projet. Peut-être n’était-ce pas si mal après tout de franchir un pas dans leur relation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Dites-moi tout - Jin Clifford   Mar 22 Oct - 23:14

PV : Téa G.Diminezzo
Ready ? Set... Fire !





La vie est dure pour tous. De nos rêves naissent les peurs. J'avais appris cela durant mes formations et durant ma propre vie. Soupirant donc, je laissais la demoiselle sembler intriguée par mes hypothèses. Oh, bien sûr, mon petit doigt m'en a dit des choses. Isis qui était depuis peu une femme à mes yeux m'avait parfois parlé d'elle et vu qu'elle passe beaucoup de temps étant principalement une de ses élèves... Ce que Isis sait, je le sait aussi. Mais bon, ma relation avec Isis n'étant pas encore dévoilée au grand jour, la belle ne pouvait pas vraiment le savoir. Et c'est donc amusé que je la laissais montrer son étonnement. Non, malgré le fait qu'on puisse éventuellement être cousin ou frère vu notre différence d'âge, je ne la connaissais pas par coeur. Pour moi, elle était juste une élève qui se donnait à fond dans tout ses actes. Et au fond, je suis pareil. Ce qui fait que mes craintes sont éventuellement aussi les siennes. Logique... non ?

" Hm... Je n'espionne pas, mon petit doigt me dit tout ..."


Phrase taquine, je me devais de vite ffacer cette brisure dans notre lien. Après tout de base, il n'est pas toléré qu'un élève ait un lien trop amical ou trop profond avec un prof. Les sentiments étant une faiblesse... Je revenais à moi l'écoutant clamer QU'ELLE avait coupé les cheveux de ce jeune homme dont je parlais plus tôt. Ainsi donc, la miss s'était improvisée coiffeuse ? Mine de rien, son travail n'avait pas été extraordinaire, mais elle n'avait pas transformé le jeune homme en moine donc bon... Ceci était plaisant à voir.

" Ma foi, j'avoue qu'il n'y a pas eu massacre capillaire visible. "


Je n'allais pas non plus la féliciter si ? Bref, la regardant, il y eu un silence où la miss semblait hésiter. Hésiter à quoi donc ? Mon regard se plongeait dans le sien comme pour y lire. Elle doutait, puis finalement, elle se lançait. Ainsi donc, cet homme était bel et bien ce que je pensais. Un petit ami. Bah, cela fait tellement longtemps qu'ils sont visible ensemble. Un tel lien était prévisible. Indirectement, je me demande ce qu'est devenu ce jeune élève qui faisait aussi de l'aviation. Un jeune homme qui est mort visiblement ou qui est partit. Celui-ci semblait attiré par la miss, mais bon, peut-être n'a-t-il jamais eu l'occasion de le lui dire. Taito Natsume ? Un nom du genre. Bref, un soldat parmi tant d'autres. Une histoire parmi tant d'autre. Un oubli parmi tant d'autre. Au moins, la miss était comblée vu son sourire. C'est tout ce qui compte.

Vint le moment où finalement elle pris une pause visiblement avec son tir. Elle se tournait vers moi me parlant plus franchement. Comme moi, elle jouait le jeu par rapport aux hypothèses. Ses déductions étaient marrantes. Sa première hypothèse était mignonne. Au final, s'était tout les jours comme ça, donc ce n'est pas ça. Bien que mal manger était une habitude que j'avais prise. Un sandwich au thon avec plein de mayo... Tu parles d'un repas. Sa deuxième et troisième hypothèse se rejoignaient un peu. Et je ne put m'empêcher de sourire.
Elle m'avait avoué deux trois truc ? Alors pourquoi ne pas lui dire un de mes secrets ?

" ... Ma foi. Je vois encore une fois que vous n'êtes pas juste une élève déterminée, mais aussi quelqu'un de très intuitive. En effet, on peut dire que j'ai éventuellement mal dormi ET que la faute est celle d'une femme..."


Posant à mon tour mon arme, je vins simplement à soupirer et lui sourire de manière énigmatique. L'heure de dévoiler mon petit doigt était venu.

" .. Que pensez vous de Mademoiselle Bath ? Oh... Rassurez vous... Je ne lui dirais rien. Vous pouvez clairement dire ce qu'elle est de base, à savoir une femme têtue, chiante à ses heures et surtout, surtout ... très attachante malgré tout.."


Rigolant de bon coeur, j'avais clairement dépassé le stade de prof. Nous parlions tel des amis, et là, je m'en fichais. Au fond, en cours cela resterais prof élève, mais en dehors... Peut-être que jouer les petits confidents seraient une chose plaisante. Lui souriant une fois mes rires finit, je la regardais plus tendrement sans que cela soit trop tendre malgré tout.

" ... Je pense que je n'ai pas besoin de te faire de dessin Téa... Voici donc un petit secret que je te confie avant que celui-ci n'en soit plus un... Elle et moi... Disons que nous faisons désormais un petit bout de chemin ensemble ... Cependant, je dois avouer que une telle relation me stress un peu. Sûrement parce qu'au fond... J'ai une peur outre que celle qu'on semble partager à savoir celle de faillir à notre tâche respective. Que penses-tu donc d'elle sincèrement. Et entre nous... Que penses tu qu'elle aime comme fleur ? Car j'aimerais lui offrir un cadeau, mais je n'ai... pas trop d'idées..."

Elle la côtoyais souvent étant une élève de l'armée de l'air et qui pilote... Pour l'heure, je lui faisais confiance. La confiance allait-elle être réciproque. En tout cas, je tentais de maintenir le tutoiement pour montrer qu'au fond, on est proche là.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dites-moi tout - Jin Clifford   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dites-moi tout - Jin Clifford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Roi Sorcier sur Ombre Aîlée.
» Totems, nos beaux totems, dites-nous tout [Terminé]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives V5 (EP-1 & EP-2) :: RP :: EP-1-