AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Comme un souvenir tendre — Pomme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Élèves
Messages : 408
RP postés : 242
Expérience sur EP : 8 ans.

MessageSujet: Comme un souvenir tendre — Pomme   Sam 21 Sep - 8:49

Le moment de la journée où le solaire commençait à décliner, juste après la fin de divers cours et entraînements, étaient aux yeux d'Abel le moment parfait pour se retrouver un peu seul avec soi même. Le jeune homme courait souvent ainsi le soir, petit footing en solitaire pour se purger la tête avant de s'enterrer sous l'oreiller. Et si son itinéraire variait souvent, il aimait retrouver les rues du quartier sud, calmes, paisibles, parfaites pour s'isoler du bruit et des gens trop envahissants.

Si Abel n'était pas de ces gens qui galopaient en musique, écouteurs fermement enfoncés dans les oreilles pour se donner la motivation d'avancer, il lui arrivait régulièrement de chantonner dans sa tête. Des airs lointains, de son enfance, de son pays natal, dont il ne connaissait souvent que la moitié des paroles. Un air qui, ce soir-là, quitta sa tête pour se laisser porter par le vent. Mais ce n'était pas lui qui chantait.

Le jeune soldat ralentit et releva le nez, cherchant du regard d'où venait cette douce voix qui fredonnait dans une langue qui réveillait de doux souvenirs. Il aperçut alors cette jeune fille, là-bas, et tout en hésitant à la déranger, s'avança à pas de loup, reconnaissant la chanson non sans un sourire.

______________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Comme un souvenir tendre — Pomme   Sam 21 Sep - 13:44

Depuis qu’elle était devenue professeure particulier de musique, elle profitait de la vie. Elle se sentait beaucoup plus épanouie qu’elle ne pourrait jamais le dire et surtout, beaucoup plus que si elle était restée dans l’armée en tant qu’herboriste. Cette journée avait été très riche en cours mais elle ne se plaignait pas, au contraire. C’était là où elle se sentait le mieux. Elle avait donné des cours de chant, un cours de piano et plusieurs cours de guitare ainsi, elle avait son étui avec elle ainsi que son sac à main, bien évidemment. Elle rentrait de son dernier cours avec un sourire sur les lèvres. Son élève avait progressé depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu. Il semblait réellement passionné par la guitare et elle était heureuse de voir ça. Son élève lui avait même dit :

Brice ▬ Si je ne peux pas devenir militaire plus tard, je ferais de la musique et je dirais à tout le monde que c’est vous mon professeure !

Elle avait ri, flattée à ce qu’il venait de le remercier. Il avait huit ans mais il était toujours aussi adorable et mignon que lorsqu’elle l’avait rencontré quelques années auparavant. Maintenant, elle était dans les rues du Quartier Sud, ce quartier si tranquille et si calme qu’elle affectionnait particulièrement. Le soleil commençait à décliner et elle sourit doucement. C’était le meilleur moment … et le lever de soleil aussi était très beau. Elle s’arrêta dans un coin où elle savait que peu de personne passait et commença à chanter doucement. Une chanson en français qu’elle affectionnait et qu’une de ses amies –meilleures amies- aujourd’hui décédée adorait aussi. Sa voix était douce, chaleureuse et apaisante.

Elle laissait le vent jouer dans ses cheveux sans essayer de les recoiffer tout le temps. Elle se concentrait uniquement sur son chant. Lorsqu’elle le termina, elle eut un sourire nostalgique et un peu triste avant de faire un pas en avant … et de se figer. Littéralement. Elle rougit jusqu’à la racine de ses cheveux et recula un peu. Oups. Son cœur battait une jolie petite chamade. Bien entendu, elle l’avait reconnu mais elle n’allait pas l’avouer si facilement. Oups. Que devait-t-elle faire ? Il l’avait entendu chanter. En plus. Bravo Pomme. Vraiment.

Pomme ▬ Heu … B … Bonsoir …

Quoi ? Il fallait bien qu’elle soit polie non ? Elle semblait toujours aussi rouge que tout à l’heure, elle espérait qu’il penserait qu’elle était gênée parce qu’il l’avait entendu chanter et pas autre chose. Enfin, elle imaginait qu’il ne l’avait jamais vu … contrairement à elle.


[HRP : pour la chanson, j'ai choisi celle là grâce à ton titre. J'espère que ça te conviendra. Sinon, je la change !]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 408
RP postés : 242
Expérience sur EP : 8 ans.

MessageSujet: Re: Comme un souvenir tendre — Pomme   Sam 21 Sep - 16:59

Par chance, la jeune fille achevait sa chanson. C'était jolie. Elle avait de la voix, sans doute était-elle habituée. Lui ne chantait que très, très rarement à tue-tête. Il gardait les airs pour lui, les fredonnait parfois quand il était seul. Alors forcément, le talent laissait à désirer.

Profitant qu'elle s'arrête et donc sûr de ne pas l'interrompre, Abel la rejoignit franchement et intercepta sa salutation. Il tenta un sourire un peu maladroit et fourra ses mains dans ses poches, content de rencontrer quelqu'un qui sans doute connaissait son pays, mais à la fois gêné parce qu'il n'aimait décidément pas parler aux autres.

- Bonsoir. Je te dérange ?

Bon, si tel était le cas, c'était un petit peu tard pour s'en rendre compte. Tant pis, au moins la formule de politesse était là. Abel était bien élevé et n'aimait pas passer pour un malpropre bien qu'il ne soit pas l'être le plus social qui soi.
Osant s'asseoir à côté d'elle, il regarda les quelques passants d'un oeil désintéressé, plus occupé à se remémorer l'entièrement des paroles du chant de la jeune fille.

- Je connais cette chanson. Je l'ai entendue quand j'étais gosse. Tiens, voilà qu'il racontait sa vie. Nul. C'est rare d'entendre du français ici alors je me suis senti attiré ou un truc du genre .... Fin' ça m'a fait plaisir, ça rappelle un peu avant.

Le gros soucis, quand on limitait les contacts, c'était de réussir à tenir un discours cohérent lorsqu'on se décidait enfin à aborder quelqu'un. Pour le coup, c'était un gros échec de sa part. En plus, pour quelqu'un de surpris et de content de retrouver sa langue natale, il n'avait même pas été fichu de l'utiliser. Vraiment pas doué, Abel. Il jeta un regard presque désolée à la petite chanteuse. Pas l'air vraiment méchante, voire un peu gênée. Avec un peu de chance, elle comprendrait son manque de talent en la matière.

______________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Comme un souvenir tendre — Pomme   Dim 22 Sep - 18:57

Que dire ? Que faire ? Elle se sentait vraiment idiote d’un coup. Vraiment. Et surtout super nerveuse. Habituellement et dans des circonstances normales cela n’aurait pas été le cas mais là … c’était différent. Réellement différent. Elle poussa une mèche de ses cheveux derrière son oreille pour cacher son embarras un instant. Elle le regarda approcher et s’installer à ses côtés. OK. Calme-toi le cœur de Pomme. Reste accroché et surtout DANS la poitrine de ta propriétaire, ce serait mieux. Pomme lève la tête vers le jeune homme et lui adresse un sourire sympathique avant de répondre :

« Non, vous ne me déranger pas du tout. »

Et elle était sincère. Elle était tout sauf déranger. Gênée. Nerveuse. Embarrasser. Bref, pas dans un état très normal quoi. C’était bizarre ce que le corps humain et la tête peuvent faire quand vous êtes prêt d’une personne que vous aimez vraiment. Enfin, Abel était inaccessible et elle avait abandonné depuis longtemps l’idée d’être proche de lui ou de lui avouer son inclination pour lui. Elle savait qu’elle devait tourner la page mais, pour le moment, aucun homme ne pouvait faire chavirer son cœur.

Il lui parla de la chanson et elle se dit que, définitivement, elle devrait s’enfoncer dans un trou. Elle savait qu’elle chantait juste mais n’aimait pas chanter devant des inconnus, elle trouvait ça un peu gênant. Elle chantait pour sa famille ou ses amis(es), apprenait aux autres à chanter mais c’était tout. Elle n’avait jamais voulu être quelqu’un de connu et peut-être n’aurait-t-elle pas pu tenir sous la pression que les personnes célèbres avaient autour d’eux. Cependant, elle était toujours prête à parler musique et chanson. Après tout, c’était sa passion n’est-ce pas ? Elle sourit doucement et dit dans un français parfait :

« Mes parents sont français donc j’écoutais et j’écoute beaucoup de chanson dans cette langue. J’aime cette chanson. Elle ramène des souvenirs à la surface. »

Elle détourna le regard pour l’empêcher de voir qu’il était devenu un peu triste quand elle repensait à sa meilleure amie décédée. Elle prit une grande inspiration avant de se tourner de nouveau vers lui pour lui dire :

« Je suis Pomme Carolina Justine Leroy. Pomme sera suffisant cependant. Enchantée. »

Elle rit doucement. Carolina Justine était les noms de ses marraines mais elle les disait souvent … surtout quand elle était nerveuse. Il ne lui avait pas demandé mais c’était la politesse qui voulait qu’elle se présente un minimum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 408
RP postés : 242
Expérience sur EP : 8 ans.

MessageSujet: Re: Comme un souvenir tendre — Pomme   Dim 22 Sep - 19:21

Des parents français. Oui, logique. La langue n'était pas réputée facile à apprendre, la manier avec tant d'aisance soulignait forcément des origines. Abel se laissa aller à fermer les yeux quelques instants pour savourer les sonorités de son dialecte natal, si peu entendu depuis son arrivée sur EP. Et pourtant, des souvenirs qu'il gardait de sa vie d'avant, les mots de la France étaient parmi les meilleurs.

- Je suis né à Angers. J'ai vécu seize ans en France, c'est suffisant pour retenir des airs. L'apprenti sniper rouvrit les yeux, un air doux sur le visage. Je suis pas vraiment un amoureux de la chanson, mais il y a un côté nostalgique. J'ai l'impression de parler comme un vieux con.

Abel se permit un rire léger. Sa phrase était tournée telle que, il ne lui restait qu'à ajouter « c'était mieux avant » pour se cantonner définitivement à l'étiquette de celui qui ne sait pas s'adapter au changement. Ce qu'il se sentait maladroit. Dans son langage et son vocabulaire, aussi. Il ne pratiquait plus assez ces dernières années et cherchait parfois ses mots. Ridicule. Les langues, c'était comme tout. Une fois appris, on n'oubliait pas. On mettait juste de côté ...

- Pomme ? C'est pas commun, dit-il en réaction à son nom. Il avait connu des filles avec des noms de fruits et de fleurs, mais jamais de Pomme. Pour ma part, c'est Abel. J'ai pas d'autre nom, donc c'est facile à retenir.

Il lui coula un regard mutin. La compagnie de la petite chanteuse était agréable. Abel avait perdu l'habitude de fréquenter des gens aussi calmes, posés. Qui lui ressemblent.

______________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Comme un souvenir tendre — Pomme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme un souvenir tendre — Pomme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des images me reviennent comme un souvenir tendre ~ Natasha
» GEM' - AGATE - ELEA ϟ Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ϟ
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Souvenir d'Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives V5 (EP-1 & EP-2) :: RP :: EP-1-