AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Lun 16 Sep - 18:04


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
« - Oh ? »

Sans le vouloir, Keith était passé par ici pour courir et une multitude de souvenirs lui revenaient à l'esprit. Ses pauses auparavant trop nombreuses qu'il passait à dormir n'importe où. Tiens, ça lui rappelait le jour où il s'était fait piétiné par une fille dans ces escaliers-ci. Téa, non ? Ils avaient fait un concours de pompes même, celui qui finirait le plus vite. Elle s'était bien démerdée en plus. Un sourire traverse son visage. Puis, celui-ci s'évanouit, pour laisser placer à une mine légèrement maussade. Maintes fois, il était passé par ici lorsqu'il recherchait son frère. Niall ne supportait pas d'être stalké et pourtant, Keith se sentait tellement rassurée lorsqu'il le surveillait. Peut-être n'avait-il pas été assez attentif ce jour-là ?... Bref, il avait du temps devant lui aujourd'hui. Inutile de le gâcher en souvenirs douloureux. Que pouvait-il faire maintenant qu'il était ici ? Ah oui, se reposer, tiens.

Étant donné que Keith avait fini sa journée, il pouvait se permettre de se reposer ici, dans un endroit calme, d'où il pourrait admirer un peu la vue en solitaire. Étirant ses bras massifs, il s'étala sur les marches comme une crêpe. Ses mains lui servirent d'oreiller tandis qu'il observait le ciel. En quelle saison étions-nous déjà ? Ah, oui ! A cheval entre l’Été et l'Automne. L'automne était une belle saison. Un peu à l'image de Keith sur le plan roux. A cette période, on pouvait dire qu'il se fondait dans le décor. Le rouquin sourit à cette pensée, fermant les yeux pour s'abandonner un peu au repos. Le travail l'épuisait ces jours-ci. Se lever tôt, démarrer par du sport puis sa formation. Il avait beau être solide, ce rythme intensif qu'il avait pris depuis quelques mois lui avait fait accumuler des heures de sommeil en retard dont il ne s'était pas remis. De plus, il arrivait que ses nuits soient perturbées par de mauvais rêves... Mais, assez rarement.

Quoi qu'il en soit, il se laissa un peu aller tout en ayant l'image de Scarlett en tête. Il n'avait pas passé beaucoup de temps avec elle ces derniers temps. Peut-être devrait-il lui donner un rendez-vous pour une journée entière ? Ouais, bonne idée ! Ça lui ferait du bien, à elle comme à lui. En ce moment, il espérait simplement qu'elle aille bien et qu'aucun rigolo ne vienne lui chercher des noises. Rien que cette pensée lui hérissa le poil. Il en échappa un juron.

« - Petits merdeux ! »


______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Mar 17 Sep - 15:38

Ah, si on lui avait dit qu'il tomberait sur ce rouquin. Quelque part, cela le faisait rire. Là où c'était moins drôle, c'était le fait de ne pas pouvoir voir sa tronche en peinture, sans vraiment qu'on sache pourquoi. Il y avait des gens, comme ça, qui te donnent naturellement l'envie d'être mauvais avec eux. Une incompatibilité physique et psychologique, quelque chose de viscéral que l'on ne peut expliquer. Adrian était là, en haut des marches, à garder cette tête rousse. L'air sombre, méprisant. Quelle tête de con. Son regard, c'était celui du mec qui te laisserait crever dans la merde si jamais il te croisait dedans. Pire encore, il avait la tête de celui qui t'y pousserait sans le moindre doute. Aucune hésitation. Il l'y laisserait, Adrian le savait.

En plus, ce gars parlait tout seul. Ah, Adrian le détestait tellement. Il le revoyait au bal, dans son hideuse tenue de bûcheron, des années auparavant. Il se rappelait aussi de toute la pitié qu'il avait reçue des autres lorsque son jumeau était accidentellement décédé -avait-il été un des seuls à ne pas vouloir le plaindre et répondre juste "il en est en parti responsable" ? Il se rappelait l'avoir croisé à l'infirmerie, entendre Mr Miura balancer un commentaire à son sujet. En fait, c'était chiant de voir qu'il le connaissait alors qu'il ne voulait pas le fréquenter. Surtout qu'à l'inverse, Adrian devait être un parfait inconnu aux yeux de ce type.

Dans tous les cas, ce mec gêne le passage. Il avait envie de lui balancer une caillasse sur le haut du crâne. Voire même de lui shooter dans la tête. Il s'imaginait le faire tomber du haut des marches en souriant. Adrian détourna le regard, conscient que ces pensées étaient excessives et stupides. Haaa... je me sens comme un pauvre ado de douze ans. Il soupira. Il hésitait. Lui cracher dessus ? Rebrousser chemin ?

Finalement, ses pieds bougèrent. Il descendit la moitié des marches -cet escalier était sacrément long- et s'arrêta silencieusement, juste derrière. Il plia alors les genoux, arborant un sourire mauvais, mystérieux. Ses mains s'avancèrent en direction des épaules du rouquin. Le pousser serait tellement facile.

« T'as l'air épuisé, tu veux de l'eau ? »

Main amicale sur l'épaule, sourire tranquille, et bouteille d'eau fraîche tendue par dessus l'épaule du rouquin.

« Tu peux la prendre, je vais pas la boire. »

Si cette eau avait été congelée, je te l'aurais fracassée sur la tronche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Mar 17 Sep - 16:59


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
Soudain, une présence. Keith eut un léger sursaut. Puis, manquant de se dénuquer, il tente de mettre un nom sur cette frimousse blonde. Une tête vaguement familière, d'ailleurs mais impossible de trouver qui était ce type. Quoi qu'il en soit, son geste de premier abord le rendait sympa aux yeux du roux. Le pilote se redresse afin de pouvoir se tourner et attraper d'une main la bouteille amicalement proposée. Ça tombait à pic, tiens ! Il commençait à avoir soif.

« - Merci, l'ami ! »

Dévissant le bouchon, le jeune homme porta la bouteille vers l'inconnu comme pour trinquer à sa santé et porta ensuite le goulot à sa bouche, avalant sans aucune élégance quelques gorgées. Après cela, il arbora une mine satisfaite dévoilant ses dents dans un sourire légèrement idiot. Du bon vieux Keith tout craché ! Refermant le tout, il observa plus longuement ce nouveau venu. Attentivement. Peut-être qu'une intervention divine (ou pas) l'aiderait à savoir qui il est ? Visiblement, la grâce divine n'était pas encore prête à s'abattre sur les roux et sur Keith en particulier. Donc, mieux valait agir !

« - J'crois qu'on s'est déjà croisé, mais j'suis incapable de mettre un nom sur ton visage … »

Triturant l'étiquette collée sur la bouteille, il cherchait, cherchait … Mais ça pouvait durer un moment comme ça. Après environ une minute de réflexion silencieuse, prenant totalement au dépourvu la personne en question, Keith donna enfin une réponse :

« - Nan, vraiment, j'vois pas, désolé. Faut dire qu'on voit passer tellement de monde ici. Tu peux me rafraîchir la mémoire ? »

La bouteille bien en main, il la tendait de nouveau à son propriétaire, un sourire reconnaissant aux lèvres.


______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Mar 17 Sep - 18:40

Il sursauta. Fais-toi mal. Ah, raté, il n'avait rien. Le sourire d'Adrian ne perdit pas un millimètre, mais l'appellation d'ami le faisait intérieurement rire jaune. Lui, un ami ? Ah, si seulement Keith savait ce que ce gentil blondinet pensait de lui. Si seulement. Adrian le regarda boire du coin de l'oeil, son sourire s'effaçant pour quelques secondes. Il ne trouvait pas qu'il débordait d'élégance, mais Keith, c'était pire. Il s'attendait à le voir s'étouffer à chaque seconde. Une goutte s'échappa d'entre les lèvres du rouquin et Adrian la suivit du regard, intensément. Il aurait bien aimé voir couler autre chose de sa bouche, quelque chose de beaucoup plus vif niveau couleur. Quoique non, plutôt sombre.

Son regard se reporta sur le visage de Keith et un sourire réapparu sur les lèvres du blond. Alors il ne se rappelait pas de son nom ? Evidemment. Pas la même section, pas la même année, pas les mêmes fréquentations. En quoi devait-il se vexer ? Connard, fais pas genre tu me connais, garde toi ta fausse politesse à deux balles.

« Adrian. J'étais dans la section médicale. On s'est jamais adressé la parole, et on fréquente pas les mêmes personnes. »

Récupérant la bouteille, Adrian s'installa à côté de Keith, l'obligeant à légèrement se décaler. Le blond regarda le goulot un instant, puis apporta la bouteille à ses lèvres, buvant à son tour. C'est dégueulasse. Tiens pour la peine, j'vais cracher dedans. Un peu de salive, ni vu ni connu, Keith n'allait pas s'en doute, n'est-ce pas ? Refermant la bouteille après avoir bu, il la redonna à Keith.

« Non, définitivement j'en peux plus, j'ai déjà bu deux bouteilles. Tu peux la garder, t'en auras plus besoin que moi. » Il joignit ses mains, avant bras sur ses genoux repliés, et regarda les environs. « T'es venu ici chercher le calme ? »

Endroit calme = endroit parfait pour un meurtre. Bref regard aux lambadaires. Foutues caméras, pourquoi vous êtes là ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Mar 17 Sep - 21:42


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
Un peu sèche comme réponse. Et pourtant, c'était pas faute de pouvoir s'hydrater, haha !... D'accord, blague de merde mise à part, malgré le sourire du blond, quelque chose sonnait faux. Bof et puis non. C'était juste un bon gars, voilà tout. Depuis un moment, Keith voyait le mal partout. Laissant une place à son camarade Adrian à côté de lui, le roux le laissa se désaltérer en observant le ciel, pensif. Adrian. Oh, mais il avait connu un Adrian !

« - Oh, attend ! »

Se rapprochant subitement du blond, Keith observa son visage, très sérieusement. Puis, il finit par se détendre et revenir à sa place initiale.

« - Ah non, c'est pas toi … J'avais connu un Adrian par le passé. Adrian comment déjà ? Euh, Sor... sort... So-quelque chose, hein ! Un truc bizarre, haha ! J'me demande ce qu'il est devenu, tiens … »

Keith se saisit de la bouteille en remerciant son camarade d'un signe de tête et marque un temps avant de répondre.

« - Ouais … enfin non. C'est plus la nostalgie qui m'a emmené ici ! Ça faisait un bail que je m'étais pas posé tranquillement pour penser comme ça. »

Oui, les bons comme les mauvais souvenirs refluaient ici. Mais, ça faisait du bien de se remémorer le passé de temps à autre. Ça permettait de ne pas oublier ceux auxquels on tenait toujours, même après leur disparition. Et puis, il réfléchissait aussi à son présent. Le rouquin avait de nouveau jeté son dévolu sur l'étiquette bleu de la bouteille qu'il tentait d'arracher à son hôte. Sauf que, s'il ne renvoyait pas la balle, la conversation n'allait pas aller bien loin :

« - Et toi ? T'es venu passer le temps ? Au fait, pourquoi tu parles de la section médecine au passé ? »

Si auparavant, ça n'était pas une de ses qualités, Keith avait fini par devenir un tant soit peu observateur vis-à-vis des autres. Il accompagna ses paroles d'une tape amicale dans le dos du jeune homme en le gratifiant toujours de son sourire rafraîchissant.


______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Mar 17 Sep - 22:24

Adrian Sor ? Non pas trop. Le blond arqua légèrement le sourcil en le regardant le dévisager, doutant fortement qu'il le connaisse. Après tout, il n'avait pas été un "beau garçon avec un jumeau", lui. Jalousie ? Comme si. Malgré lui, Adrian n'arrivait pas à vraiment être sincère, tant dans ses sourires que dans ses regards. Dès qu'il se relâchait, une expression mauvaise revenait sur son visage. Alors, il fit simplement la moue en haussant les épaules, regardant plus loin.

« Mmh je crois que j'en ai entendu parlé aussi... Enfin, on était pas que deux Adrian sur EP-0 !... »

Petit soupir en regardant le lointain. Que de souvenirs sur EP-0. Combien cette île pouvait lui manquer, parfois. Quand allaient-ils pouvoir la remettre sur pied ? Le blond reposa son regard sur Keith, qui venait de lui répondre. Se poser et penser, juste par nostalgie. Tu penses à ton frère, hein ? Menton dans la main. Je dois vraiment être la pire des raclures pour vouloir dire des horreurs sur lui. Mais à la place, Adrian haussa les sourcils en esquissant un sourire.

« Même chose que toi. Je suis venu ici par nostalgie. En fait, j'ai quitté l'armée l'année dernière. Mais parfois, j'y repense, et je me dis que ça me manque. Un peu. »

Tu serais mon patient je te ferais souffrir le martyr avant de te bloquer à vie. Sourire malicieux.

« J'étais masseur-kiné. Alors te fais pas de mal en courant, parce que contrairement aux apparences, mes collègues font pas du bien. »

Ah ça, il en savait quelque chose. Beaucoup pensaient que masser revenait à faire du bien. Mais la vérité était bien plus cruelle et certains hurlaient sous quelques prises. Ils n'avaient pas forcément très mal, mais c'était difficile ou peu agréable. Et c'était bien de connaître quelles parties du corps étaient les plus sensibles.
Le regarde d'Adrian, un peu morne, se balada sur le visage de Keith. Il s'arrêta sur ses lèvres, puis descendit le long de son cou. Il regarda les muscles de son bras, puis ses mollets, avant de soupirer.

« Remarque, vos muscles sont pas très doux pour nos doigts non plus. C'est comme masser du béton. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Mer 18 Sep - 19:10


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
Oh, les grands esprits se rencontrent ! Et donc, ce type avait quitté l'armée. Keith fronça un peu les sourcils. Pourquoi avait-il quitté l'armée si c'était pour regretter par la suite ? Mais, le roux n'eut pas le temps de poser sa question. Lui ? Un martyr ? Haha, laissez-le rire ! Il n'avait pas peur des bombes qui pouvaient vous déchiqueter comme un vulgaire steak, ni des kalachnikov qui pouvaient vous transformer en gruyère. Alors, ça n'était pas un kinésithérapeute qui allait lui faire peur.

« - Comme tu dis, on est du béton armée ! Mais, ce qui me fait flipper dans la section médecine, c'est les psychologues ! Ils sont toujours en train d'essayer d'savoir c'que tu peux avoir dans l'crâne ! Flippant ... »

Keith lève les yeux au ciel et demeure ainsi à fixer le blanc crémeux des nuages. Le problème des psychologues, c'est qu'ils semblaient toujours déterminé à chercher la source du malaise de chacun, même de ceux qui ne le voulaient pas. Comme Keith. Lorsque Niall avait disparu, le rouquin avait été inscrit pour une thérapie. Plus les séances passaient, plus il devenait hermétique. S'il avait vraiment voulu parler de Niall, il l'aurait fait à ce moment-là, merde ! Or, il n'était pas au bord du suicide ou du gouffre ! … Enfin, il était abattu … un peu. Bon, énormément, c'est vrai. Mais, il avait échappé au problème tout seul. Et que jamais au grand jamais on ne lui dise que les séances avec un psychologue y était pour quelque chose. Que ce soit le cas ou non, jamais il ne le reconnaîtrait car ces pingouins silencieux ne faisaient qu'écouter et aucun n'était parvenu à sortir Niall de sa manie de tout laver et tout nettoyer. Oui, Keith a horreur des psy. Ceci étant dit, l'air un peu agacé, il essaya de faire une transition avec sa prochaine réplique.

« - Enfin bon, j'te fais pas de dessins, t'en as sûrement côtoyé ! »

Une main sur la nuque, il la masse comme pour s'apaiser et reprend de manière un peu plus décontractée le fil de ses pensées :

« - Et donc … pourquoi t'as quitté l'armée ? T'as fais une connerie ? Mais, merci pour le tuyau. J'me préparerai avant d'avoir une séance avec un kiné' ! »

Un sourire passe sur son visage et laisse place à une mine attentive. Certes, il ne s'était pas montré très diplomate dans sa façon d'interroger Adrian mais on ne pouvait pas lui enlever son tact légendaire.


______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Sam 21 Sep - 10:06

Les psychologues, hein ?... Adrian y songea brièvement. Combien de psy avaient-ils tous les deux consultés ? Lui pour ses problèmes relationnels avec les autres, et Keith pour... la mort de son frère ? Très certainement. Enfin, le blond ne chercha pas à entrer ouvertement en conflit avec. Même si t'es qu'un con et que tu te plantes royalement. Lui, dans cette section, il avait bien pu voir la nécessité de ces médecins soit-disant inutiles. Alors que le rouquin regardait les nuages, le regard du blond, lui, se baissa vers le sol en bas des escaliers. Trop de différences, et trop de similitudes en même temps. Est-ce qu'il aurait été le même s'il n'avait pas été dans la section médicale ? Haha, certainement pas. Bref regard vers Keith. Jamais j'aurais accepté de devenir aussi niais et stupide. Au même moment, Keith le regardait à nouveau en changeant de sujet. Le silence d'Adrian l'avait probablement dérangé. Forçant un sourire et un soupir, l'ancien kiné haussa les épaules avant de se pencher vers l'arrière et déposer ses coudes contre les marches. Ses jambes bougèrent légèrement, alors qu'il s'apprêtait à répondre.

« Mmmh... » Son regard se posa sur le ciel. « J'ai terminé ma formation il y a déjà un bon moment. Du coup, je suis sorti de l'île. J'ai vu le chaos qu'il y avait. Et honnêtement, c'est bien différent de ce à quoi on se prépare. »

Il garda un moment de silence, ses sourcils se fronçant. Il baissa lentement la tête, l'air sérieux. Mais tout était calculé. Parce que t'es rien, toi. Tu connais rien.

« Même l'attaque d'EP-0 il y a quelques années n'était pas aussi chaotique que certains endroits ont pu l'être. Sur EP-0 nous étions des élèves, donc de potentiels dangers, mais en dehors... le nombre de civils qui sert de chair à canon est tout simplement pharaonique. » Il reposa son regard sur Keith. « Et plus qu'avoir peur des obus et des mitraillettes, c'est devant ta propre impuissance et incapacité à sauver les autres que tu flippes. Parce qu'on est, en fait, plus faible que ce qu'on pense. »

Pourquoi être aussi mauvais ? Pourquoi remuer autant le couteau dans la plaie ? Pourquoi avoir l'air si sérieux ? Ferme la. C'était ça. Le mettre mal à l'aise, lui faire fermer son clapet. Le rabaisser. Lui, l'étudiant qui n'y connait rien. Comment tu pourrais gérer ça, toi, qui prétend n'avoir peur de rien ? Même si là n'était pas la vraie raison de sa démission.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Sam 21 Sep - 23:30


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
Keith arque un sourcil. Il avait eu une mission à l'extérieur ? En théorie, il avait donc fini ses études sur EP mais il semblait assez jeune. Soit il avait simplement une tête juvénile associé à un âge assez important, soit il était là depuis un sacré bout de temps. Peut-être plus la deuxième option. Beaucoup arrivé tout jeune ici et de par le fait terminait assez tôt « leur étude » sur EP. Adrian faisait sans doute partie de ceux-là. Keith se montra encore plus attentif. Il avait de plus en plus hâte d'être enfin envoyé sur le terrain au cours de vraies missions.

Le discours du blondinet commençait à éveiller une certaine tension dans l'atmosphère. Wo wo wo … c'est quoi ce discours de faible ? Sans comprendre exactement pourquoi, Keith commençait à se sentir exaspéré. Peut-être que c'était la faiblesse d'esprit de ce type qui le mettait à ce point en rogne. On est faible et alors ? On est humain et alors ? Les innocents tués sauvagement et sans questionnement, c'était monnaie courante en temps de guerre. Les sourcils froncés, le regard dur, Keith croisa ses bras musclés contre son torse en observant le lointain. Il prit la parole et employa un ton assez cassant :

« - C'est clair que c'est mieux pour toi comme ça alors. »

L'ambiance était devenue carrément glaciale. Et le roux n'était pas prêt de la réchauffer.

« - La guerre, c'est ça, mon grand. On côtoie la mort au quotidien. Moi, je sais que j'ai été taillé pour la guerre et un jour, je mourrai en faisant la guerre. J'suis préparé. Mais, en attendant, je n'lâcherai rien. J'ai des personnes à venger alors j'en ai rien à foutre des autres. Je suis là pour protéger mes camarades, pas me préoccuper d'la cause humaine. »

Une image en tête. Une frimousse semblable à la sienne. Un visage souriant, dur, moqueur, effrayé, soulagé, vexé … Des souvenirs qui à chaque fois qu'il flanchait lui donnait une force à présent. Lorsqu'il pensait à lui, toute sa force était décuplée, ses pensées lavées. Il n'avait qu'une idée en tête : se battre pour lui et ceux auxquels il tenait. Néanmoins, le rouquin essaya de se radoucir. Ouais, ce gars n'était peut-être pas tout à fait fait pour la guerre. Chacun son potentiel et sa capacité à supporter de tuer et d'assister à la mort d'innocents ou même de camarades. Il ajouta donc :

« - Mais, j'comprend que tu puisses avoir du mal. J'dis pas que j'ai la meilleure façon de penser. J'espère pour toi que tu as trouvé ce qui t'convient à présent. »

Un faible sourire. Peut-être que Keith a légèrement sauvé les meubles ?



(Pardon, ça m'a pas l'air très fameux ;____;)

______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Dim 22 Sep - 0:20

L'ambiance était devenue, oui, glaciale. Adrian le sentait aussi. Et lorsque Keith lui répondit, le regard du blond était vide. Absolument vide. Il détourna lentement le regard de Keith, semblant se foutre de ce qu'il lui disait. Ha... c'est pour ça que je te déteste. Tu me fais chier avec tes grands airs. Adrian était à la fois agacé et exaspéré. Il savait que cette réponse était le résultat logique de ses propres paroles, vis à vis de Keith. Il ne s'était pas attendu à autre chose. Et lentement, très lentement, ça le menait sur le terrain qu'il voulait.

Lentement, un maigre sourire étira les lèvres du blond. Ah, s'il savait. Si seulement il savait ce que je pense de lui, de ses paroles, de sa vie, peut-être qu'il jouerait moins au héros et endosserait un autre rôle. Et le voilà qui tentait d'adoucir un peu ses paroles précédentes, de se montrer compréhensif et éventuellement de sous-entendre que lui il était fort, contrairement aux autres. Adrian retint un rire amer, se contentant d'expulser brièvement de l'air par les narines, sa respiration se bloquant très furtivement pour empêcher le rire. Mais... ce n'était pas de cette façon qu'il obtiendrait ce qu'il désirait. Le blond passa alors la main derrière son crâne et se massa la nuque, poussant un long soupir accompagné d'un léger râle.

« Tu ne devrais pas oublier que les autres aussi veulent te protéger. A quoi ça sert de mourir ? Une fois mort, tu ne protèges plus personne. » Il se redressa légèrement, reposant son regard sur Keith. « Je te l'affirme, Keith. Tu penses être préparé, tu penses avoir un rôle, mais ceux contre qui tu te bats ne sont pas responsables et une fois sur le terrain, tout ce que tu as appris te semble être une grosse blague. » Adrian se leva, visiblement prêt à partir. « Ceux que tu tueras auront leurs proches qui se vengeront en tuant les tiens. Et tu repartiras en guerre, jusqu'à ce que tu crèves. Mais quand tu seras mort, les autres, eux, continueront. Tu auras sauvé une vie, mais demain, cette vie sauvée crèvera parce que tu seras plus là. »

Et un pauvre raté comme toi ne saurait même pas la protéger comme il faut, elle. Je prendrais même les paris qu'elle serait celle qui sauverait ton cul en cas d'embrouilles. Sourire amical, mais légèrement triste. Un brin forcé.

« EP ne cherche pas la guerre. »

Contrairement à toi. Ce mec lui semblait tellement rongé par les remords et l'amertume. Comme s'il avait la phobie de l'échec, cette peur horrible d'être impuissant. Avoir la rage ne fera pas revenir Nialls, ducon.

« Si tu rends Scarlett malheureuse, compte sur moi pour remplir le rôle que tu n'auras pas su assumer. »

C'était sorti. Trop vite. Trop tôt. Avec un visage un peu trop sérieux. Il plaisantait ? En tout cas, il n'en avait pas l'air.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Dim 22 Sep - 14:59


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
Bordel de merde, c'était quoi ce sourire ? Il était pas censé faire la gueule ? Keith fronça les sourcils, ne comprenant pas la réaction d'Adrian. De plus, c'était quoi cette morale digne d'un vieux gradé ? Comme si un kiné allait lui donner des leçons. La fierté de Keith en prit un coup. Ça va, ça va, on connaît la tirade de quand tu tires sur quelqu'un, soit préparé à te faire tirer dessus … Y avait-il besoin d'employer tant de mots pour si peu ?

En quoi ça le regardait ? Si Keith tombait de haut en arrivant sur le terrain, c'était son problème ! Et puis, après tout, peu de choses pouvait l'étonner désormais. Le plus dur, c'était toujours de perdre un proche. EP ne cherche peut-être pas la guerre mais il nous y prépare. En se formant, on connaît les risques encourus une fois sur le terrain. Mais, si l'on se posait la question de savoir si c'est bien ou mal de tuer, certains n'hésiteraient pas à prendre ce temps d'hésitation pour nous tuer nous-même. C'est un cercle vicieux auquel on ne peut échapper.

Soudain, il la cite. Sa protégée. La personne qui lui a donné un but désormais : sa protection. Scarlett. Que lui voulait-il ? Remplir son rôle ? L'esprit de Keith se transforma en néant. Ses muscles bougèrent d'eux-même. La bouteille d'eau roula dans les escaliers, échappant à la menace que représentaient les mains du rouquin. Celles-ci cramponnèrent le col du blond. Le regard fusillant, Keith maintenait le gaillard face à lui. Une voix dure et roque s'échappa de sa gorge.

« - Sache que t'es entré sur un terrain miné. Très mauvaise tactique pour toi, mon gars ! »

Keith bouscula l'ex-kiné pour le faire tomber sur les escaliers avant de reprendre :

« - J'compte faire mon possible pour rester en vie puisque si j'suis encore là, c'est uniquement pour Scarlett. T'avises pas d'essayer quoi que ce soit vis-à-vis d'elle. J'me contrefous d'ta morale, mais ne touche pas à Scarlett. »


Le souffle du jeune homme se faisait saccadé. La colère se dissipait mais Keith ne lâcha pas son interlocuteur du regard. La jalousie du roux était une arme très dangereuse, il était donc plus sage de s'en méfier. Dégoûté par les propos de son camarade qui lui avait semblé être sympathique au début, Keith descendit les marches pour aller récupérer la bouteille d'eau. Il se redressa après l'avoir ramassé et la fixa un instant, repensant à son excès de colère. Ce mec s'intéressait vraiment à Scarlett ? Après ça, peut-être évitera-t-il d'avoir des vues sur elle. Du moins, il l'espérait. Il espérait aussi que Scarlett n'aurait pas vent de tout ça sinon, elle risquerait de lui reprocher son impulsivité.


______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Dim 22 Sep - 16:56

Ha, l'excessive jalousie du copain qui ne tolère pas la concurrence... les menaces, la violence... Adrian semblait s'y être préparé vu le manque de réaction de sa part, et surtout vu le sérieux de son visage. Il n'était nullement surpris par le geste. En vérité, il s'était même attendu à se faire frapper, se prendre un coup de poing ou quelque chose du genre. Le blond ne lâchait pas Keith du regard non plus. Comme s'il le défiait. Vas-y, crache, frappe moi. A la place, il fut repoussé et le dos d'Adrian percuta la rambarde à laquelle il s'accrocha pour ne pas chuter. Une furtive grimace, parce que ce n'était définitivement pas agréable, puis il braquait à nouveau son regard sur Keith. Avait-il seulement compris ? Ou ne voyait-il que la surface de l'iceberg ?

Keith le dépassa et descendit les marches. Adrian se redressa tranquillement, ne le quittant pas du regard. Qu'importe ce que le rouquin pouvait lui dire, cela n'avait pas d'impact. Il se fichait de ses menaces, de ses paroles. Il se fichait de lui. Cela dit, Adrian haussa les épaules.

« Keith. » appela-t-il, réclamant son attention. « Si j'avais l'intention de me mettre entre vous deux, ce serait déjà fait. Tu n'as pas besoin de monter sur tes grands chevaux. »

Après tout, il n'avait eu aucun mal à se lancer vers toutes les filles qu'il voulait. Il se savait raclure sur les bords, mais certaines fois, il se freinait aussi. Ni Scarlett ni Keith n'avaient entendu parler de lui auparavant, alors pourquoi le rouquin commencerait-il seulement à s'inquiéter ? Descendant les marches, il s'approcha de Keith pour se mettre à son niveau. Je ne te crains pas, ni toi, ni ta colère, et encore moins ta jalousie. Un vague sourire apparu.

« Ca fait un moment que j'ai lâché l'affaire. Tu devrais plutôt t'estimer heureux que je te dise de faire gaffe, plutôt que l'inverse. Que tu penses de moi que je sois un lâche, c'est pas moi que ça va gêner ; je te dis juste que les gars comme toi, ce sont les premiers à tomber sur le terrain. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Dim 22 Sep - 19:44


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
Le roux lève la tête pour donner son attention à son interlocuteur. Il montait sur ses grands chevaux s'il le voulait ! Scarlett était une corde sensible qu'il valait mieux aborder avec soin que de cette manière-là. Bon, néanmoins, le blond paraissait honnête ce qui radoucit Keith un tantinet. Ce dernier l'observait avec beaucoup d'attention pour ne pas manquer le moindre de ses gestes. Il aperçut un semblant de sourire prendre vie sur ses lèvres. Poil de carotte se renfrogna.

Ce … sarcasme. C'en était. Keith en aurait mit sa main au feu. Ce type se foutait de sa gueule. Depuis le début peut-être. Quoi qu'il en soit, ce conseil n'en était pas un. Ou bien, Keith devenait parano et voyait le mal partout. Toutefois, il se rapprocha d'Adrian et le fixa droit dans les yeux.

« - T'inquiète pas pour moi, j'suis moins con que j'en ai l'air quand il s'agit de se battre et survivre. J'ai pas encore dans l'idée d'céder ma place auprès de Scarlett à quelqu'un, rassure toi. Et tu me rediras ça le jour où c'est moi qui t'ramasserait en train de pisser le sang en plein milieu d'un terrain dévasté. »


Une pause puis Keith recule lentement, sans le quitter des yeux. Quoi qu'on lui dise, Keith était borné et foutrement têtu. Alors, ça n'était pas un kiné en mal de massages qui allait le faire pleurer avec ses beaux discours et lui faire penser que la Terre est plate. Fierté, quand tu nous tiens. Cela étant dit, le roux semblait prendre congé. Il en avait assez de cette nostalgie à la con et de cette tension dans l'air. Cette fois, c'était l'heure de rentrer se reposer.

Il prit le chemin des escaliers et s'arrêta en plein milieu pour se tourner vers Adrian, le visage détendu.

« - Sans rancune, hein ? »

Ouais, avoir des ennemis, c'était pas cool mine de rien. Ils étaient camarades avant tout alors à quoi bon se balancer des briques en pleine gueule ?


______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Mer 25 Sep - 18:00

Moins con qu'il en a l'air... Adrian n'en montra rien, mais il n'en était pas si sûr. Il ne l'aimait pas, ce gars. Vraiment pas. Bah vas-y sur ton champ de bataille, et crèves-y comme l'abruti que tu es ! Histoire que les jumeaux aient tous les deux une mort stupide, avait-il envie de lui dire. Mais ce ne serait que pure provocation et il le savait ; on ne déconne pas avec ce genre de choses. Adrian ne détournait pas son regard. Il n'avait pas envie de perdre face à lui, même si dans un sens, il ne s'imaginait pas gagner. Et ça le rendait malade de jalousie. Parce que voilà, c'était ça : de la pure jalousie.


Puis vint le magnifique, le beau, le tant attendu "sans rancune". Si seulement. Adrian prit une lente inspiration, et au lieu de paraître mauvais, il semblait plutôt désolé. En un sens, il l'était vraiment. Il n'avait pas plein pouvoir sur ses sentiments, et même s'il voulait arrêter de le haïr, il n'y arrivait pas. Il ne le voulait pas vraiment, de toute façon. Adrian fit une brève moue en haussant les sourcils.

« Parle pour toi. »

C'est toujours plus facile à dire quand on a ce qu'on désire, voulait-il lui dire. Mais il s'abstint, jugeant que c'était inutile et que de toute façon, le rouquin en avait rien à faire. Après quoi, Adrian tourna les talons et s'éloigna dans la direction opposée à la résidence des étudiants. Il ne daigna pas faire un seul signe à Keith, n'en ayant de toute façon pas envie. Malgré lui, Adrian s'en voulait un peu. Être mauvais à l'égard d'un type qui n'a jamais souhaité votre malheur et qui ne vous connait même pas, il trouvait ça petit, bas. Faible. Mais d'un autre côté, il n'avait pas envie de se taire et faire profil bas. Il se sentirait encore plus faible de ne rien dire et juste se soumettre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Élèves
Messages : 343
RP postés : 265
Expérience sur EP : 6 ans

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   Sam 28 Sep - 20:30


L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.
Bon, visiblement, c'était pas gagné ? Le roux acquiesça simplement en levant les yeux au ciel. Puis, il regarda Adrian s'éloigner jusqu'à ce qu'il disparaisse. Pause mouvementée. Dire que Keith avait voulu se reposer, c'était râpé pour le coup. Enfin, il s'était fait un ami. Ou quelque chose comme ça. Mouais, lui-même n'était pas totalement convaincu. Le rouquin reprit sa route tout en sifflant, histoire d'avancer avec un peu plus d'entrain.

Et maintenant ?



(Décidément, je fais pas du haut niveau xD)

______________
Qui est l'ange gardien des rouquins ?
L'ange Oliver, car l'ange Oliver (enjoliveur) protège les roux (roues).



Merci Wrapiti ! :')
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'avantage d'un roux, c'est que où qu'il soit, tu le roupères direct.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GARFIELD GRIFFON ROUX 5 ANS FOURRIERE 62 RISQUE EUTHA
» Haiti's "avantage comparatif" - the lowest minimum wage of the hemisphere
» SAMI X CANICHE/GRIFFON ROUX 10 ANS FOURRIERE 62 - URGENT
» La soirée continue sur les chapeaux de Roux {Florent
» Cheveux roux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experimental Project - 0 :: Archive :: Archives du forum :: Archives V5 (EP-1 & EP-2) :: RP :: EP-1-